Vous êtes ici : UVSQ RechercheDoctoratSoutenances de thèse

"Analyse des mouvements cellulaires du mésendoderme chez le poisson zèbre" par Nicolas David

le 13 janvier 2012

mardi 7 février 2012 à 14h30
Ecole normale supérieure de Paris
Salle Favard
46 rue d'Ulm
75005 Paris

Disciplines : sciences de la vie et de la santé - biologie

Résumé :
La gastrulation est la première étape du développement pendant laquelle les cellules migrent au sein de l’embryon, afin d’organiser le futur animal, assurant en particulier la mise en place des trois feuillets embryonnaires, ectoderme, mésoderme et endoderme. Tirant parti des possibilités d’imagerie (lignées transgéniques fluorescentes, transparence de l’embryon), génétiques (mutants, génome séquencé, nombreuses constructions disponibles dans la communauté) et embryologiques (micro-injection, transplantations cellulaires) offertes par le poisson zèbre, je cherche à comprendre les mécanismes moléculaires et cellulaires assurant et contrôlant les migrations à l’origine de l’endoderme d’une part et de la plaque préchordale d’autre part. Concernant l’endoderme, nous avons récemment établi que sa mise en place repose sur une phase de marche aléatoire des cellules endodermiques, assurant leur dispersion sur toute la surface embryonnaire. Je souhaite aujourd’hui comprendre les bases cellulaires de ce comportement erratique, et m’attache en particulier au rôle possible de la voie cxcr4/sdf1, ainsi qu’au rôle potentiel d’une répulsion de contact. Pour ce qui est de la plaque préchordale, elle est décrite comme un groupe cohérent de cellules migrant en ligne droite vers le pôle animal. Cependant, là encore, les mécanismes assurant cette migration restent peu connus. Je souhaite en particulier comprendre les mécanismes assurant la collectivité de ce mouvement ainsi que sa directionalité.

Abstract :
Gastrulation is the first step during development when cells migrate inside the embryo, organising the future animal, and setting up the three germ layers, ectoderm, mesoderm and endoderm. Using zebrafish abilities in terms of imaging (fluorescent transgenic lines, embryo optically clear), genetics (mutants, sequenced genome, many constructs available) and embryology (micro-injection, cell transplants), I try to understand the molecular and cellular bases ensuring and controlling the migration that lead to the formation of the endoderm and of the prechordal plate. Regarding endoderm, we have recently shown that it is set up through a phase of cellular random walk, ensuring the spreading of the layer over the surface of the embryo. I now want to understand the cellular bases of this erratic behavior, and focus in particular on the possible role of the cxcr4/sdf1 pathway, as well as on a possible role of contact inhibition of locomotion. Regarding prechordal plate, it has been described as a coherent group migrating straight to the animal pole. However, the involved mechanisms are poorly understood. I am in particular interested in the mechanisms ensuring collectiveness of the migration, as well as its directionality.
Informations complémentaires
Jean-François RIOU, Chargé  de recherche CNRS, HDR, UPMC – Rapporteur
Sophie VRIZ, Professeur des Universités, Université Paris Diderot – Rapporteur
Nadine PEYRIERAS, Directeur de recherche CNRS, Institut Alfred Fessard – Rapporteur
Jean-Stéphane JOLY, Directeur de recherche INRA, Institut Alfred Fessard – Examinateur
Bernadette LIMBOURG-BOUCHON, Professeur des Universités, UVSQ - Examinateur
Contact :
DREDVal service FED :