Vous êtes ici : UVSQ RechercheDoctoratSoutenances de thèse

Apport des neurosciences intégratives à l’étude des troubles neuropsychologiques

le 24 novembre 2008

Le Lundi 24 Novembre 2008 A 10h00

 

A L'Universite de Paris 8
I
nstitut d'Enseignement à Distance
2 rue de la liberte - bâtiment D -Salle D201
93526 saint-denis cedex 02

 

Par Monsieur Jean-Paul LAURENT Discipline : Médecine - Biologie

Nos travaux passés ont porté  sur les troubles attentionnels des enfants nés prématurés et sur la désorganisation de la pensée des patients schizophrènes. Nous avons  cherché à nouer trois plans distincts: celui de l'électrophysiologie cérébrale, celui de la cognition et  celui de la psychopathologie. Les données, issues de l'analyse de l'amplitude, de la latence, de la modulation ou de la topographie des composantes du potentiel évoqué, ont permis de s'interroger sur l'implémentation des traitements cognitifs dans la matrice cérébrale, c'est-à-dire de descendre du niveau cognitif au niveau neuronal. Chaque tâche expérimentale a été utilisée en raison de sa capacité à mettre en oeuvre des processus cognitifs pour lesquels nous postulions un lien entre l'altération des résultats dans cette tâche et un dysfonctionnement cérébral.

Dans le futur, nos projets de recherche ambitionnent de mettre à jour les facteurs qui influencent  les difficultés dans le traitement du langage  figuré chez les patients schizophrènes. En particulier, nous chercherons à établir  la pertinence de la distinction entre la notion de « saillance » et celle de « prégnance » dans l'accès au sens, afin d'éclairer les obstacles rencontrés dans l'utilisation du contexte chez ces patients.

 Une conséquence, de ces travaux  à venir,  sera une meilleure compréhension des processus cognitifs qui sont diminués et de ceux qui sont augmentés par compensation chez les patients schizophrènes. Ces connaissances pourraient alors être mises au service des projets de rééducation cognitive des patients dans une logique qui répondrait à la question suivante : comment les mécanismes sains peuvent-ils compenser les mécanismes défectueux? Les résultats de ces travaux pourraient également donner lieu à de nouvelles recherches pour comprendre le rôle des systèmes neuromodulateurs et neuroendocriniens et/ou l'action des psychotropes sur la prégnance contextuelle et sur la saillance du familier chez les patients psychiatriques ou neurologiques.

 

Abstract :
Our recent research has examined attentional disorders in premature children and also schizophrenic thought disorders.  We have integrated three distinct fields in this research:  that of cerebral electrophysiology, that of cognition and that of psychopathology.  The data, resulting from the analysis of the amplitude, the latency, the modulation or the topography of the components of the evoked potential, made it possible to consider future implementation of cognitive handling in the cerebral matrix, i.e. to go from the cognitive to the neuronal level.  Each experimental task was designed to study impairment of specific cognitive processes and cerebral dysfunction.   

Future research will further examine factors associated with language processing in schizophrenic patients.   More specifically, we will examine the relevance of the distinction between the concepts of "saliency" and that of "pregnancy" in order to highlight the obstacles met in the use of context in these patients. 

A consequence of this future research will be a better understanding of the types of cognitive processes that are at risk in schizophrenic patients or alternatively might be spared by compensatory effort in these patients. This knowledge could then be used in the cognitive rehabilitation of these patients. The results of these studies might help to answer the following question:  how can the healthy functioning cognitive systems compensate for the defective ones?  The results of this work could also lead to new research that might include an understanding of the role of the neuro-modulators and neuroendocrine systems and and/or the action of psychotropic agents on the roles of contextual pregnancy and salience of familiarity among neuropsychiatric or neurological patients.

 

Informations complémentaires

Michel LE MOAL, Professeur des Universités, à l'Université de Bordeaux 2, Institut François Magendie, Bordeaux - Rapporteur Bernard RENAUD Directeur de Recherche, à l'Université de Pierre et Marie Curie, Hôpital Pitié-Salpêtrière, Paris - Rapporteur Juan SEGUI, Directeur de Recherche, à l'Université René Descartes, Institut de Psychologie, Boulogne-Billancourt - Rapporteur Catherine BARTHELEMY, Professeur des Universités - Praticien Hospitalier, à l'Université François Rabelais, Tours - Examinateur Serban IONESCU, Professeur des Universités, à l'Université de Paris 8, Saint-Denis - Examinateur Christine PASSERIEUX, Professeur des Universités - Praticien  Hospitalier, à l'Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, Versailles - Examinateur