Vous êtes ici : UVSQ RechercheHDR

"Approche par l'alliance et agro-écologie. Implications théoriques et pratiques pour une éthique du développement" Laurent Parrot

Discipline : Sciences économiques

Résumé : 

Mes recherches actuelles portent sur l'analyse de la performance économique des secteurs horticoles aux Antilles, en Afrique subaharienne et dans l'Océan Indien ; ainsi que sur l'apport des sciences comportementales et cognitives en économie. Cela m'a conduit à ce que je nomme l'Approche par l'Alliance. Mes travaux sur les innovations agro-écologiques, ainsi que l'apport des sciences comportementales et cognitives en médecine, ont infléchi le regard que je porte sur l'agent économique ; c'est-à-dire, la personne, son ménage, l'entreprise, le gouvernement. En effet, la science économique n'est pas une question de logistique, de profit, ou encore de manipulation du choix des personnes. Sa finalité consiste à améliorer leurs conditions de vieainsi que leurs capabilités. Une éthique du développement centrée sur la personne peut contribuer aux réfléxions sur les finalités et les moyens de la science économique. L'Approche par l'Alliance s'appuie sur la pratique médicale de l'alliance thérapeutique (qualifiée aussi d'alliance professionnelle). C'est une démarche professionnelle centrée sur les besoins de la personne. Elle s'appuie sur des compétences techniques et la reconnaissance des statues des personnes. Elle se base sur quatre principes : le professionnalisme, l'empathie, l'authenticité et la chaleur humaine.  L'application de ces quatre principes réconcilie et renouvelle mon regard sur la science économique, les actions sur le terrain, et l'éthique du développement. Son application en économie ouvre des perspectives de recherche théoriques et opérationnelles prometteuses. Car si elle est avant tout une pratique, l'Approche par l'Alliance peut aussi devenir une théorie et une éthique pour un développement durable. 

Abstract : 

 My current research focuses on analyzing the economic performance of the horticultural sectors in the French West IndIes, Sub-Saharan Africa and the Iindian Ocean; and how behavioral sciences can apply to economic performance. This has led to what I have named as the Alliance Approach to economics. My work on agro-ecological innovations, as well as the contribution of behavioral and cognitive sciences in medicine, have influenced my view of the economis agent, i.e.; the person, his household, the firm, and the government. Economics is not just about logistics, profit, or even shaping individual choices, it is also about living conditions and cupabilities. A person-centered development ethic can contribute to reflections on the ends and means of economics. The Alliance Approach is based on the medical pratice of the therapeutic alliance (or working alliance). The working alliance is a professional person-centered approach. It relies on technical skills and the recognition of the status of the person based on four principles: professionalism, empathy, genuineness, and human warmth. The application of these four principles reconciles and renews the way I look at economics, fieldwork, and development ethics. The Alliance Approach opens promising theoretical and operational research perspectives.  For while it is, above all, a practice, the Alliance Approcah can also become a therory and an ethic for sustainable development.