Vous êtes ici : FRRechercheStructures de recherche8 pôles scientifiques

UMR CNRS / Ministère de la Justice

Centre de recherches sociologiques sur le droit et les institutions pénales (CESDIP)

Tél :
01 34 52 17 00
Fax :
01 34 52 17 17
Sur Internet :
http://www.cesdip.fr
Complément coordonnées

CESDIP
Immeuble Edison
43 Bld Vauban
78280 GUYANCOURT
Tél 01 34 52 17 00
Fax 01 34 52 17 17
http://www.cesdip.fr

Gestionnaire :
Claude Couture
claude.couture@cesdip.fr

Informations générales

Structure(s) de rattachement :

Faculté de droit et de science politique (DSP)

Rattachement(s) externe(s) : politiques publiques - sociologie du travail, de l'emploi, des professions - sociologie du droit, justice, criminologie, police - sociologie de la santé, problèmes sociaux - science sociale de la ville - ambiance urbaine.

Tutelle : CNRS - SHS

Référence : UMR 8183

Département : Sciences de la société

Organisation

Responsable(s) Composition de l'équipe

Directeur :
Christian Mouhanna
mouhanna@cesdip.fr

Directeur Adjoint :
Jacques de Maillard
demaillard@cesdip.fr

Effectifs :

Enseignants-chercheurs : 12
Chercheurs : 11
ITA/IATOS : 7
HDR : 9
Doctorants : 19


Activités

Axe(s) de recherche

Sociologie, démographie

Thèmes de recherche

Les recherches du CESDIP s'organisent autour de quatre dimensions :
- la création et la mise en oeuvre des normes pénales, sou l'angle sociologique ou historique
- les déviances et les délinquances spécifiques, leurs acteurs et la manière dont elles sont appréhendées et traitées par les institutions
- les instruments de mesure de la délinquance, de la victimation et du sentiment d'insécurité
- l'histoire des sciences de la déviance et la théorie sociologique du crime.

Domaine d'applications

UVSQ / CNRS

Publications

Toutes les publications du CESDIP sont téléchargeables en ligne : www.cesdip.fr

Partenariats

Coopérations internationales

Le Groupement Européen de Recherches sur les Normativités (GERN) est un GDR-E du CNRS associé au ministère de la Justice. Il consiste en une entreprise de structuration d’un domaine de l’Espace Européen de la Recherche, celui sur les normes, déviances, délinquance, insécurité. Les activités scientifiques des quelques 40 centres de recherche de 11 pays européens (Belgique, Espagne, France, Italie, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République Fédérale d’Allemagne, Royaume-Uni, Slovénie, Suisse, ainsi qu’en Amérique du Nord, Amérique du Sud, Inde) participant au groupement sont structurées autour de séminaires, de journées d’études dites « Interlabos », de colloques, de publications, ainsi que de contrats européens [1].

Le GERN est dirigé par René Lévy, assisté d’un secrétaire général (Daniel Ventre) et d’une chargée de mission (Bessie Leconte).