Vous êtes ici : UVSQ RechercheDoctoratSoutenances de thèse

De l’hybridité des hôpitaux PSPH (Etablissements privés à but non lucratif participant au service public hospitalier en France) : Place dans le système hospitalier français, identité, organisation & management

le 29 avril 2008

Le 29 avril 2008 à 14h30
L'université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines
Salle des thèses du bâtiment d'Alembert (2ème Etage)
5/7, Boulevard d'Alembert - 78280 Guyancourt

Par Isabelle GABOURIN Discipline : Sciences de Gestion

Résumé :

A partir du constat de la faible connaissance des hôpitaux PSPH, établissements de santé (ES) privés à but non lucratif (PNL) participant au Service Public Hospitalier, leurs caractéristiques et leur place dans le système hospitalier français sont analysées.

Des entretiens menés auprès de professionnels de la santé ont notamment permis une recherche qualitative sur leur identité collective qui apparaît peu marquée au delà de leur "hybridité" entre ES publics et ES privés à but lucratif et de la qualité reconnue des prestations assurées.

L'identité est en effet ici considérée comme un des piliers du management d'une organisation et des axes de développement de leur image sont en ce sens proposés, d'autant qu'une hybridité "public-privé" touche déjà tous les ES, y compris publics. La voie médiane, dite PNL, très répandue à l'étranger, pourrait être plus largement empruntée ou étudiée, notamment pour évaluer des solutions éventuelles d'amélioration de l'efficacité du système hospitalier.

About PSPH hospitals (in France, private non-profit hospitals that participate in the state-run health service): place in the French hospital system, identity, organization & management.

Abstract:

The PSPH hospitals (French private non-profit hospitals that participate to the state-run health service) are largely unknown. Consequently, their features and places in the French hospital system are analyzed.

Based on interviews carried out with the concerned professional people a qualitative research is carried out and their collective identity is more particularly studied. Beyond their hybridism between state-run hospitals and for-profit private ones it appears as not very branded, in spite of the quality of the performed services.

Indeed, here identity is considered as one of the pillars that supports the management of an organization and development axes of their image are proposed. In fact, nowadays, "public-private" hybridism concerns all the hospitals, even the state-run ones; and the NPO (non-profit organization) median line which is widespread in foreign countries could be more followed or studied, particularly to assess possible improvements of the French hospital system.

Informations complémentaires

Membres du jury

Robert LE DUFF, Professeur Emérite des Universités à l'Université de Caen - Rapporteur

Michel LE BERRE, Professeur des Universités à l'Université Pierre Mendès-France Grenoble II - Institut de Gestion - Rapporteur

Annie BARTOLI, Professeur des Universités à l'Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines - Directeur de thèse

Alain KOKOSOWSKI, Professeur des Universités à l'Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines - Examinateur

Nathalie HALGAND, Maître de Conférences à l'Université de Nantes - Examinateur

Giovanna BRUNET, Expert-Consultant - Ancien Directeur de l'Hôpital PSPH Saint-Camille de Bry-sur-Marne - Examinateur

Philippe HERMEL, Professeur des Universités à l'Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines - Examinateur

Contact :
Service de la recherche :