Vous êtes ici : UVSQ RechercheDoctoratSoutenances de thèse

De l’Immunologie à la Virologie : Interactions hôte/virus

le 23 juin 2008

Le lundi 23 juin 2008
L'INSTITUT NATIONAL DE LA RECHERCHE AGRONOMIQUE
Amphithéâtre du bâtiment 440
Domaine de Vilvert
78352 JOUY-EN-JOSAS CEDEX

 

Par Madame Béatrice RITEAU Discipline : BIOLOGIE MOLECULAIRE

L'immunité se définie comme l'ensemble des mécanismes biologiques permettant à un organisme de tolérer le soi et de rejeter le non soi. L'ensemble de mes programmes de Recherches vise à mieux comprendre les interactions entre les corps étrangers et les réponses immunitaires développées. Quels sont les rôles des molécules non classiques du Complexe Majeur d'Histocompatibilité, notamment HLA - G (human leukocyte antigène-G), présentes à l'interface foeto-maternelle, un site de tolérance immunitaire ? Est-ce une inhibition de l'immunité innée et adaptative afin de protéger le fœtus pouvant être considéré comme une greffe semi-allogénique face aux cellules NK infiltrant massivement la décidua utérine ? Par ailleurs, ces molécules ne peuvent elles pas être utilisées par les virus à leur profit afin d'échapper au système immunitaire et mieux se répliquer ? Et  comment les virus Influenza peuvent-ils être aussi pathogènes, quelles sont les interactions hôtes/virus ? Les travaux qui seront présenté vont tenter d'éclaircir toutes ces questions.

 

Abstract :
The immune system aims to protect the host against aggression, such as infection by pathogens. The goal of my programm is to better understand the interactions between the host and the non-self pathogens. What are the roles of the non-classical histocompatibility -G protein, (HLA-G), which is mainly express at the foeto-maternal interface during pregnancy? Is it an inhibition of the immune system against a foetus which could be recognizes as a semi-allograft by the host immune system? Is it an inhibition of the adaptative and innate immune response? Furthermore, could this molecule be used by viruses in order to replicate even more and evade immune system? How Influenza viruses could increase their virulence, what are the interaction between the host and the virus? The presentation will try to answer most of these questions, which are still of debate.

Informations complémentaires

Michel CHIGNARD, Directeur de Recherches, à l'Institut Pasteur, Paris - Rapporteur Bruno LINA Professeur des Universités - Professeur Hospitalier, à l'Institut Rockefeller, Lyon - Rapporteur Nathalie VERGNOLLE, Directeur de Recherches, à l'Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale, Toulouse - Rapporteur Nathalie ROUAS-FREISS, Directeur de Recherches, au Commissariat de l'Energie Atomique, Paris - Examinateur Martine SAUTEL, Professeur des Universités, Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines- Examinateur