Vous êtes ici : UVSQ RechercheDoctoratSoutenances de thèse

«Des molécules aux dispositifs, de la fonctionnalisation de surface au contrôle des interfaces» par Bruno Jousselme

Présentée par : Bruno Jousselme Laboratoire : Laboratoire de Chimie des Surfaces et Interfaces (LCSI) Discipline : Chimie des matériaux

Résumé :
Les systèmes organiques π-conjugués revêtent un grand intérêt du fait de leurs applications potentielles dans les domaines des nouvelles énergies et de la nanoélectronique. C’est dans cette optique que différentes démarches ont été entreprises jusqu’à présent avec notamment la synthèse de nanosystèmes dynamiques capables d’engendrer un mouvement moléculaire, de systèmes donneur-accepteur modèles pour l’étude des processus élémentaires impliqués dans la conversion photovoltaïque, de nouveaux matériaux d’électrodes pour la catalyse et la production ou la consommation de l’hydrogène ou la réduction de l’oxygène, de dérivés du fullerène pour le développement de membranes pour les piles à combustibles, ou encore par la modification de nanotubes de carbone pour le développement de dispositifs optoélectroniques.
Les perspectives de recherche en lignée avec ce qui a été développé jusqu’à présent concerneront la fonctionnalisation chimique et électrochimique de surfaces ou de nano-objets par des molécules organiques afin de fabriquer facilement et à moindre coup de nouveaux dispositifs. L’objectif principal est de fabriquer les briques élémentaires de demain dans le domaine des nouvelles énergies, plus particulièrement dans les champs des piles à combustibles et de la photo-catalyse, ou dans le domaine de la nanoélectronique via le développement de diélectriques et de points mémoires de type memoristors.

Abstract :
The organic π-conjugated systems are of great interest because of their potential applications in the fields of new energy and nanoelectronics. Thus, various steps have been carried out so far including the synthesis of nanosystems allowing the generation of a dynamic molecular motion, of donor-acceptor models systems for studying the elementary processes involved in the photovoltaic conversion, of new materials electrode for catalysis especially for the production or uptake of hydrogen or the oxygen reduction reaction, of fullerene derivatives for the development of membranes for fuel cells, or by the functionalization of carbon nanotubes for the development of optoelectronic devices.
Future researches are in line with what has been previously developed and concern the chemical and electrochemical functionalization of surfaces or nano-objects with organic molecules to produce easily at low price new devices. The main objective is to make future building blocks in the field of new energies, especially for fuel cells and photo-catalysis, or in the field of nanoelectronics through the development of organic high-k or memories devices.
Informations complémentaires
Yvan BONNASSIEUX, Professeur, à l’Ecole Polytechnique/Laboratoire de Physique des Interfaces et Couches Minces - Palaiseau - Rapporteur
Muriel HISSLER, Professeur des Universités, à l’Université Rennes 1/Sciences chimiques de Rennes - UMR 6226 - Rennes - Rapporteur
Christel LABERTY-ROBERT, Professeur des Universités, au Collège de France/Laboratoire de Chimie de la Matière Condensée - UMR 7574 - Paris - Rapporteur
Serge PALACIN, Directeur de Recherche, au CEA Saclay/Service de Physique et Chimie des Surfaces et des Interfaces - Gif/Yvette - Membre examinateur
Pierre MIALANE, Professeur des Universités, à l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines/UFR des Sciences - Institut Lavoisier de Versailles (ILV) - Versailles - Membre examinateur
Jean WEISS, Professeur des Universités, à l’Université de Strasbourg/Chimie des Ligands à Architecture Contrôlée (CLAC) - UMR7177, CNRS-UdS - Strasbourg - Membre examinateur
Contact :
dredval service FED :