Vous êtes ici : UVSQ RechercheDoctoratSoutenances de thèse

"Détection de la signalisation des cassures de l’ADN dans les lymphocytes humains par de faibles doses de rayonnements ionisants" par Marco ALVES VALENTE

Discipline : Génétique Humaine Laboratoire : SRBE - Service de Radiobiologie et d’Épidémiologie

Résumé :
Etude du lien entre radiosensibilité clinique d’un patient et de ses lymphocytes irradiés in vitro dans le but de faire un test prédictif de la radiosensibilité individuelle. La radiosensibilité clinique est quantifiée par les effets secondaires d’une radiothérapie et la sensibilité cellulaire est mesurée grâce à la cinétique d’apparition/disparition des doubles cassures de l’ADN radio-induites (marquées par des foyers gamma-H2AX). Pour rendre ce protocole utilisable en application clinique, on a amélioré la viabilité de l'échantillon et augmenté la vitesse d’analyse. Enfin, nous nous sommes concentrés sur la réponse à des faibles doses dans un autre contexte: la réponse radio-adaptative. Elle est caractérisée par une réponse cellulaire, à une forte dose d’exposition, moins importante lorsqu’elle est précédée par l’exposition à une faible dose. Ce type de réponse a été observé pour le taux de translocations dans les lymphocytes CD4-positifs mais pas pour la signalisation gamma-H2AX.

Abstract:
Study of the relationship between the clinical radiosensitivity of a patient and his lymphocytes irradiated in vitro in order to establish a predictive test of individual radiosensitivity. Clinical radiosensitivity was quantified by the intensity of radiotherapy side effects and cellular sensitivity was measured by the kinetics of appearance/disappearance of radiation-induced DNA double-strand breaks (marked by gamma-H2AX foci). To make the protocol viable for clinical application, sample viability and analysis speed were improved. Finally, we focused on low-dose response in another context: radio-adaptive response. This phenomenon is characterized by a weaker cellular response to a high dose exposure when it is preceded by a low-dose exposure. This type of response was observed for the two-way translocation rate in CD4-positive lymphocytes but not for gamma-H2AX signaling.

Informations complémentaires
Kai ROTHKAMM, Directeur de recherche - Health Protection Agency, Oxfordshire Royaume- Uni – Rapporteur
Nicolas FORAY, Directeur de recherche - Centre de Recherche en Cancérologie, Lyon – Rapporteur
Bernard MIGNOTTE, Professeur des Universités à l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines – Examinateur
Laurence ROY, Directrice de recherche- Ministère de l'Ecologie, du Développement durable, des Transports et du Logement, Paris – Co- directrice de thèse
Patrick LALOI, Directeur de recherche - Institut de radioprotection et sureté nucléaire, Fontenay aux Roses – Co-Directeur de thèse

Contact :
DREDVAL service FED :