Vous êtes ici : UVSQ RechercheDoctoratSoutenances de thèse

"Déterminants sociaux des troubles psychiatriques fréquents : de l’enfance à l’âge adulte" par Maria Melchior

Discipline : Epidémiologie

Résumé
Dans tous les pays industrialisés on observe des inégalités sociales dans le domaine de la santé mentale, c'est-à-dire que les troubles psychiatriques les plus fréquents tels que la dépression, les troubles anxieux, et les troubles liés à l’alcool ou aux drogues (abus et dépendance), qui touchent une personne sur quatre, représentent environ 15% de la morbidité totale (burden of disease) et engendrent d’importants coûts humains, sociaux, et économiques, sont plus fréquents chez les personnes qui ont une situation sociale défavorable que chez celles qui bénéficient d’un niveau d’études élevé, d’un emploi stable ou d’un revenu important. L’objectif des recherches présentées, qui s’inscrivent dans le champ de l’épidémiologie sociale, est de mieux comprendre la genèse des inégalités sociales dans le domaine de la santé mentale depuis l’enfance jusqu'à l’âge adulte.
En particulier, les travaux réalisés à partir de données de population générale provenant de diverses études et analysées dans le cadre de collaborations avec des chercheurs et cliniciens français et étrangers, ont permis de mettre en évidence l’importance 1) des trajectoires de risque depuis l’enfance et 2) des déterminants sociaux vis-à-vis de la dépression à l’âge adulte. Au cours des prochaines années, les études seront élargies à d’autres populations et intégreront de façon explicite l’accès aux soins comme un déterminant de la santé mentale et des inégalités sociales dans ce domaine.
Au total, ces travaux de recherche peuvent servir à informer les approches visant à prévenir les troubles psychiatriques et en cela être utiles aux cliniciens et aux décideurs de santé publique.

Abstract
Across industrialized countries, there are wide social inequalities with regard to mental health, that is with regard to the most frequent forms of psychiatric disorders such as depression, anxiety, and alcohol and drug-related abuse and dependence, which affect up to one person out of four, represent environ 15% of the total burden of disease and are the source of important human, social, and economic costs. The aim of the epidemiological research which will be presented is to gain a better understanding of processes which underlie social inequalities in the area of mental health from childhood to adulthood.
Specifically, analyses based on multiple general population datasets analysed in collaboration with researchers and clinicians in France and abroad, served to show the importance of 1) risk trajectories since childhood and 2) of social determinants with regard to adult depression. In upcoming years, this research will be extended to other populations and will explicitly integrate healthcare access as a determinant of mental health and of social inequalities in this area. Overall, these findings can serve to inform strategies aiming to prevent psychiatric disorders and be helpful to clinicians and public health decision makers.
Informations complémentaires
Monsieur Thierry Lang, Professeur des Universités-Praticien Hospitalier, Fac de Médecine, Toulouse- Rapporteur
Monsieur Bruno Falissard, Professeur des Universités-Praticien Hospitalier, INSERM U669, Paris – Rapporteur
Madame Christine Passerieux, Professeur des Universités-Praticien Hospitalier, Centre Hospitalier de Versailles – Examinateur
Monsieur Joël Ankri, Professeur des Universités-Praticien Hospitalier, Hôpital Sainte Périne Paris - Examinateur
Madame Marie-Josèphe Saurel-Cubizolles, Chargée de recherche, Hôpital Tenon, Paris – Examinateur

Contact :
DREDVal serice FED :