Vous êtes ici : UVSQ EntrepriseActualités Entreprise

Diplôme d’accès aux études universitaires (DAEU) – « La réussite des étudiants est une grande satisfaction »

le 10 avril 2019

Jean-Luc Penot est responsable du développement de la formation continue de la Faculté de droit et de science politique (DSP) de l’UVSQ. Il est enseignant en économie, coordinateur de plusieurs formations de troisième cycle, conférencier et auteur de plusieurs ouvrages sur l’estime de soi. Il anime le Diplôme d’accès aux études universitaires option Lettres et sciences humaines (DAEU A) depuis la création de l’UVSQ en 1991. Véritable école de la 2e chance, le DAEU permet à de jeunes demandeurs d’emploi ou à des publics en reconversion de reprendre leurs études ou de passer un concours. « Le DAEU fonctionne comme un tremplin dont il faut saisir les marches pour franchir les obstacles et renouer avec l’estime de soi », explique Jean-Luc Penot.

Le DAEU : une des premières formations continues proposée par l’UVSQ
Alors antenne de l’université de Paris X Nanterre, le Diplôme d’accès aux études universitaires option Lettres et sciences humaines est une des premières formations continues proposée par l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines.
Anciennement « Examen Spécial d'Entrée à l'Université » (ESEU), le DAEU a pris toute sa place dans la carte universitaire. L’université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines s’autonomisant en 1991, devenant un établissement de plein exercice, le DAEU option Lettres et sciences humaines a été mis en place dans ce qui deviendra plus tard la Faculté de droit et de sciences politiques.
Cette formation accueille entre 30 et 50 étudiants chaque année. Il a aussi été développé en partenariat avec des écoles à l’étranger à partir de 2001.

Le DAEU, l’école de la seconde chance
Le Diplôme d’accès aux études universitaires permet à des personnes n’ayant pas le Baccalauréat d’obtenir une équivalence, soit pour continuer des études, soit pour passer des concours ou évoluer professionnellement. Le Bac étant un prérequis pour accéder à des études, une fonction ou un emploi, le DAEU remplit une mission d’intégration sociale.
Seuls les établissements d’enseignement supérieur peuvent proposer cette formation. Le partenariat avec la Région Île-de-France a été déterminant pour faire la promotion de cette formation et en garantir l’équilibre financier. La Région a pris la pleine mesure de l’intérêt de ce processus de formation, réservé au départ à des demandeurs d’emplois, puis élargi à des publics en reconversion.

Un public entre 20 ans et 57 ans
Ce sont soit des jeunes demandeurs d’emplois ou travailleurs en requalification aspirant à des études supérieures ou à un autre métier, soit des personnes ayant déjà une qualification professionnelle désirant valoriser un parcours professionnel et visant à évoluer ou changer professionnellement, soit enfin des parents voulant monter à leurs enfants qu’eux aussi peuvent avoir le Bac. Un autre public est apparu récemment, des salariés sont poussés par leur entreprise ou collectivité à passer le DAEU A, afin de pouvoir les placer dans des plans de carrière et les inscrire dans des processus internes de formation. 

Une formation compatible avec une activité professionnelle et une vie familiale
Le DAEU A suit une forme pédagogique particulière proposée sous la forme de cours du soir de 18 à 20 heures. Une telle organisation pédagogique rend la formation compatible avec une activité professionnelle et une vie familiale, mais en contrepartie demande beaucoup d’efforts personnels voire familiaux, parce que l’étudiant doit avoir du temps pour son travail personnel. La réussite du DAEU A demande de la discipline personnelle. Le succès est grandement conditionné par la présence aux cours, 4 soirs par semaine et quelques samedis matin pour des cours de méthodologie.

Une pédagogie basée sur « apprendre à apprendre »
La pédagogie du DAEU A est fondée sur « apprendre à apprendre ». L’étudiant apprend à rechercher et à mobiliser des connaissances pour réaliser des travaux de sciences humaines (Commentaire, Résumé, question de cours, QCM, dissertation).
À l’UVSQ, nous proposons quatre matières : l’anglais, le français, la géographie et en option l’histoire ou l’économie. L’équipe enseignante a changé dans le temps, mais elle a toujours été recrutée en fonction de sa motivation pour enseigner à des adultes. Les cours fonctionnent comme un objectif d’apprentissage de connaissances, de savoir-faire et aussi de savoir être. La finalité pédagogique est l’autonomisation de l’étudiant et sa capacité à se positionner et à définir des objectifs d’acquisition soit en poursuite d’études post bac soit d’un repositionnement professionnel.

Une année d’études à l’université
Le dossier de candidature et l’entretien de positionnement visent à mesurer si le DAEU correspond aux attentes des candidats et leur motivation. Les cours commencent en Octobre pour de terminer en Juin. Pour chaque discipline (français, anglais, géographie, histoire ou économie) 3 partiels sont organisés, qui permettent d’évaluer la progression de l’étudiant. Des cours de méthodologie sont organisés quelques samedi matin afin de préparer les étudiants aux examens. L’examen terminal en juin clôture l’année.
Le contrôle des connaissances stipule que si l’étudiant n’atteint pas la moyenne générale de 10, une session de rattrapage est organisée en septembre. Enfin, pendant l’année des entretiens individuels d’orientation et de conseils sont organisés pour répondre aux besoins et demandes des étudiants.

La réussite au DAEU permet de rebondir
La réussite des étudiants est le meilleur moment de satisfaction. Certains moments forts apparaissent au moment de la remise des diplômes et à l’ouverture de la formation quand des « anciens » viennent témoigner de leur parcours. C’est surtout le bouche à oreille qui fait que chaque année des candidats se présentent parce que des amis, des connaissances des membres de la famille leur ont suggéré. La satisfaction vient du fait de pouvoir redonner espoir et de permettre à beaucoup de rebondir. 70 % de ceux qui passent l’examen terminal ont le DAEU. Les étudiants du DAEU sont courageux motivés et partagent avec leurs enseignants cette envie de réussir.

Quelques conseils aux personnes intéressées par le DAEU
Ces conseils proviennent principalement des candidats qui ont déjà réussi : persévérance, engagement, travail, présence. Mais il est aussi important d’utiliser les facilités que donnent l’université, bibliothèque, centre de langues, salles de travail, travail en groupe. Il ne faut pas se laisser déborder et attendre l’examen terminal. C’est un travail régulier qui contribue à la réussite. Il est important de parler avec ses proches de son projet pour être encouragé et de s’aménager du temps.
Les qualités principales pour réussir en DAEU sont la motivation, la capacité d’écoute et la responsabilité. Le DAEU est un temps particulier que l’étudiant doit utiliser pour se repositionner et se projeter. Il est utile d’utiliser ce temps pour comprendre ce que l’on veut ou peut faire. Le DAEU fonctionne comme un tremplin dont il faut saisir les marches pour franchir les obstacles et renouer avec l’estime de soi.

En savoir plus :