Vous êtes ici : UVSQ RechercheDoctoratSoutenances de thèse

" Ecologie vectorielle du paludisme : facteurs de variabilité naturels et artificiels "

le 24 mars 2010

le Mercredi 24 mars 2010 à 15h00
Institut Pasteur
Salle n°24 Bâtiment LWOFF
28 rue du Docteur Roux
75724 PARIS Cedex 15

Présenté par Jean-Bernard DUCHEMIN Spécialité : Biologie - épidémiologie Laboratoire : Institut Pasteur

Ecologie vectorielle du paludisme : facteurs de variabilité naturels et artificiels
 
Les recherches menées depuis 12 ans successivement en Guyane, à Madagascar et au Niger ont porté globalement sur la transmission du paludisme et les liens dynamiques avec l’environnement. Les études de répartition spatiale et temporelle ont d'abord souligné les liens avec l’eau. Differents marqueurs moléculaires ont été utilisés pour caractériser les populations vectorielles à Madagascar puis au Niger. Celles-ci ont montré une structure génétique modelée par les typologies environnementales. Les résultats ont pu être replacés dans une vision intégrative du paludisme grâce aux études multidisciplinaires réalisées au Niger; environnementales, entomologiques, parasitologiques et cliniques. Des recommandations ont ensuite pu être transmises auprès des services nationaux responsables du contrôle du paludisme. Pour compléter cet axe de recherche dans les perspectives actuelles, l’étude des processus d’interactions des vecteurs avec l’environnement sera ciblée sur la température.
 
 
Malaria vector ecology : natural and artificial factors of variability
 
Since 12 years, the studies led in French Guyana, Madagascar and Niger aimed at the links between malaria transmission dynamics and the environment. The spatial and temporal distribution studies have underlined the links with water. Several molecular markers were used to characterize vector populations in Madagascar and then in Niger. The population genetics was shaped by the environmental typologies. With the help of multidisciplinary studies held in Niger collecting environmental, entomological, parasitological and clinical data, the results have been placed in an integrative view of malaria. Recommendations have been then transmitted to the Public Health national services stakeholders of Niger in charge of malaria control. To complete these researches, the study of the processes involved in the interaction of vectors with the environment will target the temperature.
Informations complémentaires
Gérard DUVALLET, Professeur des Universités à l’Université Paul Valéry Montpellier III, Département Biologie Ecologie Environnement - Rapporteur

Marc COOSEMANS, Professeur des Universités à l’Unité d'entomologie/Département de Parasitologie/Dept. Biomedische Wet ANTWERPEN Allemagne.- Rapporteur

Paul REITER, Professeur des Universités à l’Unité de Recherche Insectes et Maladies Infectieuses Institut Pasteur- Rapporteur

Bernard MIGNOTTE, Professeur des Universités à l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines Laboratoire LGBC – Examinateur

Marcel HOMMEL, Professeur émérite des Universités " University of Liverpool " Grande Bretagne - Examinateur

Vincent ROBERT, Directeur de Recherche à l’Institut de Recherche du Développement du Centre IRD de Montpellier UR016- Examinateur
Contact :
Direction de la Recherche des Etudes Doctorales et de la Valorisation :