Vous êtes ici : UVSQ RechercheDoctoratSoutenances de thèse

"Ecosystème estuarien et système économique régional : faisabilité d’une intégration par modélisation Input-Output. Application au cas de l’habitat halieutique dans l’estuaire de la Seine " par Mateo Cordier

le 5 juillet 2011

mardi 5 juillet 2011 à 14h
A l'Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines
Bâtiment d'Alembert - Salle des thèses
5/7 boulevard d'Alembert 78280 Guyancourt

Par Monsieur Mateo Cordier Discipline : Sciences Economiques Laboratoire : REEDS

Le modèle input-output régional environnementalisé développé dans la thèse de M. Cordier suggère qu’il serait possible de restaurer 25% des surfaces naturelles de nourriceries de poissons détruites dans l’estuaire de la Seine entre 1834 et 2004. Le modèle suggère que la mesure de restauration pourrait augmenter de 15% à 23% la biomasse de soles produite dans l’estuaire par rapport à une situation sans mesure. Quant à l’effet des coûts de restauration sur les agrégats macroéconomiques (PIB, emploi, etc.), il génère une diminution qui ne dépasse pas 0,5% par rapport à une situation sans mesure. Le modèle montre cependant que trois secteurs sont particulièrement touchés par la mesure, leur bénéfice étant considérablement réduit. Cela indique le compromis à réaliser entre les objectifs écologiques à long terme et les objectifs économiques sectoriels à court terme. La quantification des compromis par le modèle constitue un atout utile aux processus de décision participatifs multicritère.


Abstract:

The regional green input-output model developed in Mateo Cordier's PhD shows that it seems possible to restore 25% of the natural areas of fish nurseries destroyed in the Seine estuary between 1834 and 2004. The model suggests that the restoration measure could increase between 15% and 23% the biomass of sole generated by the estuary compared to a situation without measure. Regarding the impact of restoration costs on macro-economic indicators (GDP, employment, etc.), it generates a decrease that does not exceed 0,5% compared to a situation without measure. However, the model shows that three sectors are particularly impacted by the measure. Their benefits are considerably reduced. This shows the trade-off that occurs between ecological targets on the long run and economic targets on the short run. The quantification of such trade-offs in the model is particularly useful to public participation in decision-making.

Informations complémentaires
Paul J. THOMASSIN, Professeur, Habilité à diriger des recherches, à l’Université McGill, Québec, Canada – Rapporteur
Paul SAFONOV, Professeur, Habilité à diriger des recherches, à l’Université Saint Cloud State, St Cloud, Etats-Unis – Rapporteur
Martin O’CONNOR, Professeur des Universités, à l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines – Directeur de thèse
Bertrand HAMAIDE, Professeur, Habilité à diriger des recherches, à l’Université Saint Louis, Bruxelles, Belgique – Examinateur
Christiane LANCELOT, Professeur, Habilité à diriger des recherches, à l’Université Libre de Bruxelles, Belgique – Examinateur
François VALETTE, Ingénieur de recherche, à l’Université Montpelier 1 – Examinateur
Tom BAULER, Professeur, à l’Université Libre de Bruxelles, Belgique – Examinateur
Pierre SERVAIS, Professeur, Habilité à diriger des recherches, à l’Université Libre de Bruxelles, Belgique – Examinateur