Vous êtes ici : UVSQ RechercheActualités de la recherche | Innovation

Elle se bat pour un web plus intègre

le 1 octobre 2016

Célia Zolynski | POLITIQUE-JURIDIQUE

Le 8 février 2016, Célia Zolynski, professeure de droit spécialiste du numérique à l’UVSQ, est nommée par décret du Président de la République membre du Conseil national du numérique (CNNum). Cette commission indépendante est chargée de conseiller le gouvernement dans la mise en place de nouvelles stratégies du numérique, et de mesurer l’impact de ces dernières sur l’économie et la société.



Uber, Blablacar, La Ruche qui dit oui... Aujourd’hui, les plate-formes permettant l’accès à de nouveaux marchés ont envahi le monde du numérique. « Notre mission est de proposer des voies de régulation, autres que celles déjà expérimentées. » explique Célia Zolynski. Dans le cadre de la loi pour une République numérique, les travaux du CNNum invitent à ce titre le Gouvernement à penser la constitution d’une agence de notation de la loyauté des plate-formes numériques. « Nous ne devons pas chercher à interdire. Au contraire, cette nouvelle plate-forme pourrait être pensée comme un espace libre, s’appuyant sur un réseau ouvert de contributeurs qui peuvent signaler les pratiques abusives, souligne Célia Zolynski, le contrôle est fait par la multitude. En somme, nous offrons à la communauté d’internautes les outils de régulation. »

Les problématiques liées aux nouveaux usages du numérique, Célia Zolynski qui est aussi directrice du master 1 Droit du numérique et codirectrice du master 2 Propriété intellectuelle et droit des affaires numériques de Paris- Saclay, y est confrontée tous les jours. « Que ce soit au sein du laboratoire Dante où nous travaillons par exemple sur l’intégration des règles de droit dans le code informatique, ou bien avec mes étudiants, il est toujours indispensable de déployer une approche pluridisciplinaire, rappelle-t-elle. D’ailleurs, certains d’entre eux finissent par intégrer le laboratoire ! » Une réussite car, selon elle, la constitution d’une équipe de recherche spécialisée est fondamentale pour accompagner le développement des nouveaux outils du numérique.