Vous êtes ici : UVSQ RechercheDoctoratSoutenances de thèse

'Femmes et profession comptable au Maroc' par Kenza Hassouni épouse Pedretti

Discipline : Sociologie, démographie, laboratoire : PRINTEMPS-Professions, Institutions, Temporalités

le 25 février 2015

mercredi 25 février 2015 à 14h00
L'Université Hassan II Mohammédia de Casablanca
Faculté des Lettres et des Sciences Humaines
Salle 4
Avenue Hassan II - B.P. 546
28000 Mahammédia
Maroc
Résumé :
Ce travail a pour objet l'étude de la place des femmes au sein de la profession comptable, notamment son segment supérieur, l'expertise comptable. Il se situe au croisement d'une sociologie des professions et d'une sociologie du genre. L'institutionnalisation de la profession comptable au Maroc, débutée avec le protectorat français, s'est confirmée avec la libéralisation du marché et le développement du marché des services comptables. Les femmes, quant à elles, constituent une population hétérogène. Celles, qui, depuis l'indépendance, ont accédé aux études supérieures, ont pu investir de nombreuses professions. Pourtant, la profession comptable, notamment l'expertise comptable, reste un bastion masculin. A partir d'entretiens auprès de femmes mais également d'hommes comptables et experts-comptables à différentes étapes de leur vie professionnelle, ce travail montre la diversité des expériences et des vécus. Il analyse et interprète les trajectoires des femmes, que celles-ci soient linéaires ou qu'elles empruntent des voies alternatives qui les éloignent de l'inscription à l'Ordre. Certaines femmes feront l'expérience d'une accumulation de freins et obstacles qui remettent aujourd'hui en question la classique métaphore du « plafond de verre ». D'autres, au contraire, suivront des trajectoires linéaires qui leur permettront des carrières de réussite. Les mécanismes susceptibles d'expliquer la diversité de ces parcours, dont les cursus, les conditions de travail, la place que la société fait aux femmes marocaines et la recherche permanente à laquelle s'astreignent les femmes d'un équilibre entre leur vie professionnelle et leur vie familiale, sont analysés dans ce travail.

Abstract :
This work focuses on the study of the place of women in the accountancy profession, including its upper segment, accounting. It is located at the intersection of the sociology of the professions and the sociology of gender. The institutionalization of the accountancy profession in Morocco, started with the French protectorate, has been confirmed with the market liberalization and the development of the market for accounting services. Women, in Morocco, constitute a heterogeneous population. Those who, since the independence of the country, have acceded to higher education, have been able to invest many professions. However, the accountancy profession, including accounting, remains a male bastion. Based on interviews with women but also men, at different stages of their professional lives, this work shows the diversity of experiences. It analyzes and interprets the trajectories of women, that may be either linear or more often borrowing alternative paths that lead to the registration to the College of accountants (Ordre). Some women will experience a buildup of brakes and barriers that would today question the classical metaphor of « glass ceiling ». Others, on the contrary, will follow linear paths that allow them successful careers. The mechanisms that may explain the diversity of courses, including curricula, working conditions, the place that the Moroccan society allows to women and their permanent search to balance their professional and familial lives, are analyzed in this work.
Informations complémentaires
Mokhtar EL HARRAS, Professeur, HDR, à l’Université Mohammed V - Rabat - Rapporteur
Wafa KHLIF, Professeur, HDR, Toulouse Business School Barcelona, Espagne – Rapporteur
Elisabeth LONGUENESSE, Chargée de Recherche, HDR, au CNRS et rattachée au laboratoire Printemps de l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines – Directrice de thèse
Rahma BOURQIA, Professeur, HDR, à l’Université Mohammed V - Rabat – Co-Directrice de thèse
Kamal MELLAKH, Professeur, HDR, à l’Université Hassan II de Casablanca, Maroc – Examinateur
Eric VERDIER, Directeur de Recherche, HDR, au CNRS, Université d’Aix-Marseille - Examinateur

Contact :
DREDVal Service FED :