Vous êtes ici : UVSQ RechercheDoctoratSoutenances de thèse

'Gestion Forestière Durable et Intégration sous Régionale en Afrique centrale' par Monsieur Mbakidi Horsini

par Monsieur Mbakidi Horsini, Discipline : Sciences économiques, Laboratoire : CEMOTEV

Les enjeux environnementaux ont depuis quelques années pris une telle importance sur la scène internationale qu’il est aujourd’hui difficilement concevable d’élaborer un cadre de politique forestière qui ne soit pas orienté vers la gestion durable des ressources forestières et la conservation de la diversité biologique qu’abritent les espaces naturels. Les pays d’Afrique centrale sont tout particulièrement concernés par ce double enjeu puisqu’ils abritent le second patrimoine forestier tropical mondial. Ce patrimoine forestier jouit d’une diversité biologique unique, qualifiée de second poumon de la planète en raison de sa contribution aux équilibres écologique globaux.
Les forêts d’Afrique centrale sont soumises à une pression humaine croissante : chasse et dégradation de l’habitat, par extension des terres agricoles, satisfaction des besoins énergétiques et surtout une exploitation forestière non contrôlée.
Les inquiétudes concernant les pratiques de gestion forestière dans cette région appellent donc l’introduction de changements dans leur application en vue d’un aménagement durable des forêts.
Une approche commune des pays d’Afrique centrale dans la gestion de la ressource forestière parait nécessaire pour contribuer au développement durable de la sous-région et à l’équilibre écologique mondial.
L’enjeu des forêts d’Afrique centrale, renvoi donc à une dynamique d’intégration régionale du secteur forestier comme « outil » intéressant pour la gestion durable de la forêt et pour augmenter sa contribution économique et sociale aux économies sous-régionales.

Abstract :

Environmental issues have in recent years become so important on the international scene it is today inconceivable to develop a forestry policy framework which is not oriented towards the sustainable management of forest resources and the conservation of biological diversity sity found in natural areas. The Central African countries are particularly affected by this double challenge as they host the second World Heritage tropical forest. The forest estate has a unique biodiversity, described as second only to the planet because of its contribution to global ecological balance.
The Central African forests are under increasing human pressure: hunting and habitat degradation, by extension of agricultural land, energy needs and, above all uncontrolled logging.
Concerns about forest management practices in this area therefore require the introduction of changes in their application for a sustainable forest management.

A common approach to Central African countries in managing forest resources seems necessary to contribute to sustainable development in the sub-region and the global ecological balance.
The issue of forests in Central Africa thus refers to a process of regional integration in the forest sector as a "tool" of interest to the sustainable management of forests and to increase its economic and social contribution to the sub-regional economies.
 
Informations complémentaires
Juan Martin Garcia, Professeur Des Universités, à Université Polytechnique de Catalogne, Barcelone (Espagne) – Rapporteur
Robert Ziavoula, Professeur Des Universités, à Institut National des Langues et Civilisations Orientales, Paris – Rapporteur
Jean François Noël, Professeur des Universités, à l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, Guyancourt – Directeur de thèse
Louis De Mesnard, Professeur des Universités, à l’Université de Bourgogne, Dijon – Examinateur
Vincent GERONIMI, Maître de conférences, Habilité à la Diriger des Recherches, à l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, Guyancourt – Examinateur