Vous êtes ici : UVSQ RechercheDoctoratSoutenances de thèse

"Handicap dans les suites d’un accident vasculaire cérébral. Etude de prévalence et impact des filières de soin" par Alexis Schnitzler

Discipline: Handicap-Rééducation, Laboratoire: HANDIReSP-EA 4047-Recherches clinique et en Santé Publique sur le Handicap psychique, cognitif et moteur

Résumé
Le but de cette étude était d'évaluer les limitations fonctionnelles chez les adultes avec antécédent d’AVC et de décrire le devenir fonctionnel des patients admis en rééducation en France, suite à un AVC aigu, en fonction du type de structure (spécialisée ou non). Les données de l’enquête Handicap-Santé et les bases PMSI 2009 (Programme de Médicalisation du Système d'Information) ont été utilisé. La prévalence globale de l'AVC était de 1,6% de la population française adulte (dont 34,4% dépendants). Les difficultés pour l’autonomie augmentent avec l'âge, mais le risque relatif de dépendance diminuait avec l’âge (17 à 25 avant 60 ans ; 1,5 à 2,2 après 85 ans). 10,3% des participants ont déclaré raideur articulaire liée à l'AVC mais son impact fonctionnel n'était pas significatif lorsqu’était inclus dans le modèle le niveau de déficience motrice (OR = 1,18; IC = 0,60-2,29). Enfin suite à un AVC, parmi les 83 505 survivants, 28 201 ont été admis pour la réhabilitation (33,8%). Après ajustement, la rééducation en centre spécialisé était liée à une plus grande probabilité d'amélioration fonctionnelle (OR = 1,75, p <0,001)
Mots-clés : accident vasculaire cérébral, médecine physique et de réadaptation, handicap

Abstract
The aim of this study was to evaluate functional limitations in adults with and without self-reported stroke and to describe the functional outcome of post-stroke patients admitted for rehabilitation in France as a function of the rehabilitation setting (specialized or not). Data from a survey named “the Disability Health survey” and from the French Hospital Discharge Diagnosis databases were used. The overall prevalence of stroke was 1.6%. The mRS was over 2 for 34.4% of participants with stroke. Difficulty with activity of daily living increased with age but the relative risk was higher below the age of 60 (17 to 25) than over 85 years (1.5 to 2.2). 10.3 % of the participants reported stroke-related stiffness. When included motor impairment, multivariate analysis of the functional impact of the joint stiffness was not significant (OR= 1.18; CI = 0.60-2.29). Among the 83 505 survivors of acute stroke in 2009, 28 201 were admitted for rehabilitation (33.8%). After adjustment, rehabilitation in specialized center lead to a greater probability of functional improvement (OR=1.75, p<0.001)

Informations complémentaires
Madame Pascale Pradat-Diehl, Professeur des Universités-Praticien Hospitalier, Hôpital de la Pitié Salpêtrière – Rapporteur
Monsieur Gilles Rode, Professeur des Universités-Praticien Hospitalier, Hospices Civils de Lyon – Rapporteur
Monsieur Philippe Azouvi, Professeur des Universités-Praticien Hospitalier, Hôpital Raymond Poincaré – Directeur de thèse
Monsieur Loïc Josseran, Professeur des Universités-Praticien Hospitalier, Université Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines – Examinateur
Monsieur Alain Yelnik, Professeur des Universités-Praticien Hospitalier, Hôpital Fernand-Widal– Examinateur

Contact :
DREDVal Service FED :