Vous êtes ici : UVSQ RechercheDoctoratSoutenances de thèse

"L'analyse institutionnaliste des paiements pour services environnementaux (PSE) : vers une nouvelle compréhension du cas costaricien" par Thomas Legrand

Discipline : Sciences Economiques Laboratoire : CEMOTEV-Centre d'Etudes sur la Mondialisation, les Conflits, les Territoires et les Vulnérabilités

Résumé :
En se fondant sur une étude des Paiements pour Services Environnementaux (PSE) en général et du cas costaricien en particulier, ce travail entend répondre à la suivante : en quoi et comment une analyse institutionnaliste renouvelle-t-elle et enrichit-elle la compréhension des mécanismes de PSE par comparaison avec une approche “coasienne” qui a dominé jusqu’à présent?
L’analyse institutionnaliste montre que le Programme costaricien de PSE est fondé non pas sur la logique de la transaction marchande mais sur celle de récompense où les paiements viennent renforcer la bonne intendance environnementale. Sa performance apparait également meilleure selon la perspective institutionnaliste, du fait des effets indirects et à long terme du programme sur le plan environnemental et de sa forte légitimité, bien que son impact social apparaisse toujours faible. Cette compréhension différente du programme aboutit à de nouvelles recommandations et de nouveaux enseignements du cas costaricien.


Abstract :
Based on assessment of Payment for Environmental Services (PES) in general and of the Costarican program in particular, this work intends to answer the following question: to what extent and how an institutionalist analysis provide a new and better understanding of PES compared with a "coasean" approach that has prevailed to present ?
The institutionalist analysis shows that the Costarican PES program is not based on the logic of a market transaction but rather on that of reward for good environmental stewardship. Its performance appears also better when assessed according to an institutionalist perspective, which emphasizes the indirect and long-term positive effects for the environment of the program and its strong legitimacy, while confirming the weakness of its social impact. This different understanding of the program leads to derive new recommendations and lessons from the Costa Rican case.
Informations complémentaires
Joan MARTINEZ-ALIER, Professeur des Universités, à l’Université Autonome de Barcelone, Espagne – Rapporteur
Guillaume SAINTENY, Maître de Conférences, HDR, à l’Ecole Polytechnique, Paris – Rapporteur
Géraldine FROGER, Maître de Conférences, HDR, à l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines – Directrice de thèse
Philippe MERAL, Directeur de Recherche, à l’Institut de Recherche pour le Développement, Montpellier – Examinateur
Jean-François LE COQ, Chargé de Recherche, au Centre de Coopération International en Recherche Agronomique pour le Développement, Heredia, Costa-Rica – Examinateur
Roldan MURADIAN, Chargé de Recherche, HDR, au Centre d’Etudes Internationales de Développement Nimègue, à l’Université Radbout, Nijmegen, Pays-Bas - Examinateur
Contact :
DREDVal Service FED :