Vous êtes ici : UVSQ RechercheDoctoratSoutenances de thèse

L’intégration organisationnelle des PGI et la démarche stratégique des entreprises industrielles : étude des configurations et des dynamiques

le 4 février 2011

 vendredi 4 mars 2011 à 13h00
A l'Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines
Bâtiment d'Alembert - Salle des Thèses
5-7 boulevard d'Alembert
78280 Guyancourt

Par Madame Siham JABRAOUI Laboratoire : LAREQUOI Discipline : Science de Gestion

Ce que l’on appelle l’« implémentation » des progiciels de gestion intégrés (PGI), conduit généralement à une refonte du système d’information de gestion, et à une remise à plat des procédures de gestion en place, lesquelles peuvent être par la suite réorganisées suivant les orientations stratégiques ciblées par l’entreprise. Les principaux problèmes commencent lorsqu’il s’agit d’intégrer les fonctionnalités spécifiques à chaque entreprise dans le PGI
Entre la standardisation des processus de gestion et la personnalisation du PGI, les entreprises semblent être souvent en quête d’un équilibre qui reflète la cohérence de leurs choix et de leurs décisions avec leurs orientations stratégiques. C’est sur ce thème de la recherche d’équilibre que notre thèse se positionne. Elle vise dans ce cadre à explorer les différents choix stratégiques effectués par les entreprises pour intégrer un PGI. C’est sur la base de ces choix que nous avons tenté de décrypter les différentes modalités adoptées pour intégrer ces progiciels, à partir d’une enquête qualitative par entretiens semi-directifs auprès de 16 entreprises industrielles. Il en est sorti trois configurations de base construites au niveau local des entités concernées par l’intégration, et une quatrième configuration dite "mixte" qualifiant la synergie de l’ensemble des configurations adoptées à l’échelle globale de l’entreprise. L’analyse de l’évolution de ces modalités dans le temps est une question qui s’est révélée indispensable, dans la mesure où elle permet de prendre en compte le caractère ouvert et dynamique des processus d’intégration organisationnelle des PGI.


Abstract:
What is called « implementation » of Enterprise Resource Planning (ERP) usually leads to a rebuilding of management information systems, and to a revisit of management procedures that can be thereafter reorganized according to the company’s strategic orientations. The main problems start when one wants to integrate specific functionalities of a particular company into the ERP.
Between the standardization of management procedures and the personalization of ERP, companies often seem to look for a balance that reflects the coherence of their choices and decisions according to their strategic orientations. It’s this topic of balance which constitutes the heart of this dissertation. This research aims to explore the various strategic choices done by companies to integrate ERP. It’s on the basis of these choices that we have tried to decrypt the different modalities adopted to integrate these softwares. We have found three basic configurations built on local levels of the entities concerned by the integration, and a fourth mixed configuration qualifying the synergy of the overall configurations adopted to the wider level of the company. The analysis of the longitudinal evolution of these modalities is a question that appeared to be directly related to the basic problem, because it allows to take into consideration the opened and dynamic behavior of integration processes.
 
Informations complémentaires
Zeineb BEN AMMAR-MAMLOUK, Professeur des Universités, à l’Université de Tunis, Tunisie – Rapporteur
Serge BAILE, Professeur des Universités, à l’Université de Toulouse 1 – Rapporteur
Annie BARTOLI, Professeur des Universités, à l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines – Directrice de thèse
Humbert LESCA, Professeur Emérite, à l’Université Pierre Mendès France, Grenoble – Examinateur
Karim SAID, Maître de Conférences, Habilité à diriger des recherches, à l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines – Examinateur