Vous êtes ici : UVSQ L'UVSQDécouvrir l'UVSQHistorique

«L'université doit consolider l'existant»

le 1 octobre 2016

3 questions à Michel Laugier, président de Saint-Quentin-en-Yvelines

Quels liens unissent Saint-Quentin-en-Yvelines à l’université ?

À chaque étape de son développement, Saint-Quentin-en-Yvelines a accompagné l’université et ce depuis l’installation de l’antenne de Nanterre en 1985. Un exemple : tous les terrains sur lesquels ont été construits les bâtiments appartenaient à l’agglomération y compris l’UFR des sciences de la Santé Simone-Veil construite dans le cadre d’un PPP (Partenariat public-privé). Nous avons participé au financement des bâtiments et poursuivons nos efforts pour élargir l’offre en matière de logements étudiants.


Qu’est-ce que l’université apporte au territoire ?

Un territoire qui accueille une université est un territoire d’avenir. Nous offrons à tous nos jeunes la possibilité d’avoir un parcours scolaire et universitaire sur place. Je rappelle aussi que Saint- Quentin-en-Yvelines est le 2e pôle économique de l’Ouest parisien après la Défense avec des fleurons de l’industrie française installés chez nous comme Airbus, Thales, Decaux, Bouygues… Aussi, nous faisons un lien évident entre l’université et les entreprises du territoire. Les étudiants sont en prise directe avec le monde économique. Ils trouvent des places dans les entreprises notamment en apprentissage.


Qu’attendez-vous de l’université dans les 15 prochaines années ?

L’université, il me semble, a atteint une dimension tout à fait pertinente. Il faut maintenant consolider l’existant pour qu’elle devienne encore davantage une référence dans le monde universitaire