Vous êtes ici : UVSQ RechercheDoctoratSoutenances de thèse

La gestion des connaissances dans les petites et moyennes entreprises du conseil

le 24 mai 2011

mardi 24 mai 2011 à 14h
A l'Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines
Site de Guyancourt
Salle des thèses - 2ème étage
5/7 boulevard d'Alembert 78280 Guyancourt

Mademoiselle Asmae DHIBA Discipline : Sciences de Gestion Laboratoire : LAREQUOI

Cette thèse concerne l’analyse des démarches de la gestion des connaissances au sein des petites et moyennes entreprises du conseil.
Dans le métier du conseil, la richesse et la complexité des connaissances, liées à la diversité des projets et des missions réalisées par les consultants, suscitent un besoin de capitaliser et de conserver des connaissances qui s’étiolent avec le temps, ou qui se dispersent au rythme des projets qui s’enchaînent.
Les principaux résultats de cette thèse, montrent que la gestion des connaissances ne se limite pas à conserver les connaissances, elle s’inscrit dans une démarche qui prend en considération à la fois les dimensions stratégiques, organisationnelles, socioculturelles et technologiques.
Notre recherche met également en évidence :
 La nécessité d’intégrer la démarche de la gestion des connaissances dans les orientations stratégiques de l’entreprise.
 Le rôle décisif des managers dans l’accompagnement, la formation et l’implication des consultants dans la gestion des connaissances.
 La mise en place de structures dédiées à cette activité.

Notre recherche, démontre que les dimensions socioculturelles des entreprises jouent un rôle déterminant dans le développement des démarches de la gestion des connaissances, et que les travaux actuels privilégiant les dimensions techno-organisationnelles doivent être complétés et enrichis pour accompagner ces démarches.


Abstract:
This thesis concerns the management knowledge approaches’ analysis in the small and medium enterprises for consulting.
Within the consulting business , the knowledge’s richness and difficulties linked to the diversity of the projects and the tasks realized by the consultants generate a need to save and capitalize this knowledge that can be wither the time or that can missed due to the intersection of too many projects
The main outcomes of this thesis show that the knowledge’s management has not only the rule of “saving the knowledge”. It is part of an approach that considers together the strategic dimension and the organizational, socio-cultural and technology ones.
Our research also underlines:
 The importance of integrating the process of knowledge Management in the enterprise’s strategic Business.
 The role of consultant managers in leading, training and involvement of consultants in the knowledge management.
 The establishment of some structures dedicated to this activity.
Our research demonstrates that the socio-cultural dimensions of firms play a key role in the development of approaches to knowledge management, and current work focusing on techno-organizational dimensions must be supplemented and enhanced to support these efforts.
 
Informations complémentaires
Jose Luis GUERRERO, Professeur des Universités, à l’Université de Georgetown, Washington D.C., Etats-Unis – Rapporteur.
Imed BOUGHZALA, Maître de Conférences, Habilité à diriger des recherches, à l’Institut Télécom et Management SudParis, Evry – Rapporteur
Philippe HERMEL, Professeur des Universités, à l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines – Directeur de thèse.
Alain KOKOSOWSKI, Professeur des Universités, à l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines – Examinateur.
Nicolas PROUST, Directeur, Société VENEDIM Consulting, Boulogne-Billancourt – Examinateur.