Accès direct au contenu

Dans :


Imprimer la page
impression pdf

Site institutionnel > La Recherche > Les grands dossiers

La mission spatiale Exomars

Il s’agit de la mission spatiale de l’ESA, l’agence spatiale européenne. L'UVSQ fait partie de l'aventure par le biais du LATMOS et de son extraordinaire capteur Micro-ARES.

Ce lundi 14 mars, Exomars 2016 a décollé de Baïknour au Kazakhstan. Direction : la planète rouge. Il lui faudra 8 mois pour rejoindre Mars, soit pas moins de 496 millions de kilomètres. À son bord, se trouve Micro-ARES, le premier capteur 100% français qui mesurera les champs électriques à la surface de Mars. Micro-ARES a été conçu grâce au savoir-faire du LATMOS, un laboratoire dont fait partie l’UVSQ (avec le CNRS et l’UPMC).

 

Les actualités Exomars

  • Les premiers photons d’ACS mission ExoMars 
    1 décembre 2016

    «Les premières mesures faites en orbite de la sonde TGO (Trace Gas Orbiter) font apparaitre de très belles signatures atmosphériques et sont un signe très encourageant pour la suite», souligne Franck Montmessin, directeur de recherche CNRS au Laboratoire Atmosphères, Milieux, Observations Spatiales (LATMOS).

  • Exomars 2016 : l’atterrisseur Schiaparelli parachuté sur Mars stoppé dans sa mission 
    25 octobre 2016

    Vendredi 21 octobre, l’ESA confirme que l’atterrisseur martien Schiaparelli s’est écrasé lors de sa descente vers Mars, mercredi 19 octobre. Franck Montmessin, directeur de recherche CNRS au LATMOS, au coeur de la mission ExoMars2016, nous livre ses impressions.

  • Ou comment l’UVSQ va bientôt se retrouver sur Mars… 
    21 mars 2016

    Exomars 2016, vous en avez entendu parler ? Il s’agit de la mission spatiale de l’ESA, l’agence spatiale européenne. L'UVSQ fait partie de l'aventure par le biais du LATMOS et de son extraordinaire capteur Micro-ARES.

  • L'Europe est à nouveau à la conquête de Mars 
    14 mars 2016

    La mission de l’Agence Spatiale Européenne ExoMars prend son véritable envol ce lundi à Baïkonour pour rejoindre la planète Mars en 9 mois.
    Cette mission se pare d’un satellite de grande taille (le Trace Gas Orbiter TGO) et d’un atterrisseur (Schiaparelli) qui formeront l’avant-poste de la mission ExoMars avant l’envoi du rover Pasteur sur un prochain créneau de lancement vers Mars. Les scientifiques français (en particulier au LATMOS) sont très impliqués sur cette mission.

  • Lundi 14 mars : départ de Micro-Ares, instrument du Latmos, à bord de la mission ExoMars 2016 
    14 mars 2016

    L'instrument Micro-ARES décollera lundi 14 mars 2016 à 10h30 (heure française) de Baïknour et entamera sa croisière vers Mars jusqu’au mois d'octobre. Le module d’atterrissage Schiaparelli se séparera alors du corps principal de la mission (TGO) qui, lui, restera en orbite et viendra se poser près de l’équateur. L’instrument Micro-ARES entamera alors sa collecte de données sur la surface de Mars pour une durée de 2 à 3 jours.

Dernière mise à jour de cette page : 25 mars 2016


outils accès dossiers réseaux logo_uvsq