Vous êtes ici : UVSQ RechercheDoctoratSoutenances de thèse

"La possibilité d'une transition agroécologique ? Une analyse des déterminants économiques, écologiques et institutionnels de l'adoption de pratiques agricoles alternatives dans une communauté d'agriculteurs familiaux au Brésil" par Pierre-Nicolas Grisel

Discipline : Science économique, laboratoire : REEDS-Recherche en Economie-écologie, Eco-innovation et ingénierie du Développement durable

Résumé :
L'objectif de cette thèse est d'apporter un nouvel éclairage à la question du changement des modes de production de communautés d'agriculteurs familiaux confrontées à des situations de crise économique et écologique. Dans quelle mesure sont-elles capables de mener à bien une transition vers des modes de production plus durables ?
À travers une étude de cas réalisée à Nova Friburgo (Brésil), où prédomine une agriculture familiale organisée en communautés, nous cherchons à identifier les facteurs – écologiques, économiques et institutionnels – qui permettent aux agriculteurs familiaux de substituer des pratiques agroécologiques à des pratiques qui se sont imposées pendant la révolution verte.
La modélisation des exploitations agricoles en systèmes de production permet de mettre en évidence la fragilisation des structures familiales depuis les années 1970, tant du point de vue économique que de l'exploitation des services écosystémiques, et l'émergence de desservices environnementaux affaiblissant leur durabilité. En outre, dans les conditions actuelles du système, la réintroduction d'un ensemble complet de pratiques agroécologiques n'apparaît pas comme une alternative économique viable pour les agriculteurs.
Toutefois, grâce à l'emploi de scénarios, nous montrons qu'il est possible de cibler les capabilités manquantes aux producteurs qui leur permettraient d'initier des transformations élémentaires. De plus, en situant l'analyse à l'échelle de la communauté, nous mettons en évidence des formes de coordination endogène – des arrangements institutionnels – qui pourraient favoriser des changements au sein du système pour l'orienter sur la voie de l'agroécologie.

Abstract :
The aim of this thesis is to explore the issue of changes in ways of production of family farmers communities facing economic and ecological crisis. To what extent are they able to carry out a transition to more sustainable ways of production?
The thesis focuses on a rural region of Nova Friburgo (Brazil) with family farmers organized in communities. First of all, we identify the environmental, economic and institutional factors allowing family farmers to substitute agroecological practices to practices that emerged during the "green revolution".
Based on a farming systems model, we then highlight the weakening of family structures since the 1970s, both in terms of economic performances and exploitation of ecosystem services. This context facilitated the emergence of "environmental desservices" that had undermined the sustainability of these structures. In addition, the reintroduction of a full set of agroecological practices in the current family farming system does not appear as a viable economic alternative for farmers.
Using scenarios, we however show that it is possible to identify the missing capabilities of producers that would enable them to initiate basic transformations. In addition, by focusing our analysis on the community level, we show the existence of endogenous forms of coordination – institutional arrangements – which could turn the current farming system toward an agroecology-based system.
 
Informations complémentaires
Gilles ALLAIRE, Directeur de Recherche, à l’Institut National de la Recherche Agronomique (INRA), Toulouse – Rapporteur
Lovois de ANDRADE MIGUEL, Professeur Associé, à l’Universidade Federal do Rio Grande do Sul, Brésil - Rapporteur
Martin O’CONNOR, Professeur des Universités, à l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines – Directeur de thèse
Michel BENOIT-CATTIN, Directeur de Recherche, au Centre de coopération International en Recherche Agronomique pour le Développement (CIRAD), Montpellier – Examinateur
Jean-Marc DOUGUET, Maître de Conférences, HDR, à l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines – Examinateur
Joan MARTINEZ-ALIER, Professeur des Universités, à l’Universitat Autonoma de Barcelona, Espagne – Examinateur
Olivier PETIT, Maître de Conférences, à l’Université d’Artois, Arras - Examinateur
Contact :
DREDVal Service FED :