Vous êtes ici : FRUniversitéOrganisationPrésidence

La Présidence

  • ALAIN BUI
    Président de l'université de Versailles
    Saint-Quentin-en-Yvelines
    Professeur

    Professeur des universités à l’UFR des Sciences de l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelinesdepuis 2008, exerçant dans le domaine de l’informatique, Alain Bui, occupe depuis mai 2016 les fonctions de vice-président en charge du conseil d’administration de l’université.Il occupait précédemment de 2012 à 2016, les fonctions de vice-président en charge des relationsinternationales ainsi que celles de membre élu du conseil académique et de la commissionrecherche.

    Ses travaux académiques portent sur l’algorithmique distribuée et la recherche opérationnelle.Auteur de plus d’une soixantaine de publications scientifiques majeures et responsable de plusieursprojets de recherche, le Professeur Bui a également mené plusieurs missions d’expertises,notamment pour le Haut Conseil d’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur(HCERES) et l’Agence nationale de la recherche (ANR). Il a par ailleurs siégé au Conseil nationaldes universités (CNU- section 27) en tant que membre élu de 2011 à 2015 puis de 2015 à2016.

    Au sein de notre université, le Professeur Bui a occupé, de 2010 à 2013, les fonctions deDirecteur-adjoint du Laboratoire « Maison de la simulation » (CNRS/CEA/INRIA/UVSQ/UPSud),puis de 2013 à 2015, celles de Directeur-adjoint du Laboratoire « PRiSM » (UVSQ/CNRS). Ila également été responsable du Master « Informatique haute performance et simulation » (cohabilitéUVSQ, Ecole Centrale de Paris et ENS Cachan) de 2010 à 2013.


Vice-présidents statutaires

  • CHRISTOPHE HUE
    Vice-président en charge du conseil d'administration

    ingénieur d'études

    Agé de 46 ans, Christophe HUE est titulaire d’un diplôme d’Ingénieur des Arts et Métiers, option géniebiologique, obtenu en 2003 avec la mention très bien au CNAM Paris. Christophe HUE est ingénieurd’étude.

    Dès 1997, il a travaillé pour le laboratoire d’immunologie pédiatrique et le département de biothérapie del’Hôpital Necker, puis a intégré l’INSERM de 2007 à 2013 en tant qu’ingénieur d’étude.
    Depuis 2013, il estmembre du laboratoire infection et inflammation chronique, dirigé par Pr Gilles Chiocchia, unité mixte de recherche en cotutelle avec l’INSERM dont il est membre du conseil d’unité.

  • CATHERINE BREVILLE-BILLARD
    Vice-présidente du Conseil académique en charge de la commission de la formation et de la vie universitaire


    Maître de conférences

    Catherine Bréville-Billard est Maître de conférences en sciences économiques à l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines depuis septembre 2007. Après une thèse en co-direction Université de Paris1- ESSEC (juin 2006) portant sur l’économie géographique et la localisation des facteurs mobiles de production dans un contexte de concurrence fiscale, elle intègre le laboratoire C3ED de l’université puis le laboratoire REEDS. Ses activités d’enseignements se déroulent à l’IUT de Mantes-enYvelines au sein du département GEA (Gestion des entreprises et des administrations) dont elle prend la direction entre juin 2009 et février 2015.


    Par ailleurs, elle a été responsable du Master 2 spécialité « Sécurité des transports » (UFR Sciences sociales) en 2007/2008 et 2008/2009. Puis responsable de la Licence Professionnelle Management des organisations spécialité assistant manager en 2011/2012. Impliquée dans les Conseils de l’université, elle est élue à la Commission Recherche entre 2012 et 2016 et au Conseil de l’IUT de Mantes depuis 2012. Enfin, Catherine Bréville-Billard est enseignante non-permanente à l’ESSEC depuis une dizaine d’années où elle assure un cours de Monnaie-Banque pour les étudiants MBA Grande Ecole.


  • ALEXIS CONSTANTIN
    Vice-président du conseil académique en charge de la commission de la recherche


    Professeur des universités

    Agrégé de droit privé en 1999, à la suite d’une thèse de doctorat réalisée sous la direction du professeur Jacques Ghestin, Alexis Constantin est professeur à l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, après avoir été en poste d'abord à l’Université de Bretagne Sud, où il a exercé les fonctions de vice-président de l'Université en charge des affaires internationales, puis à l'Université de Rennes 1, où il a dirigé le Master 2 Recherche de droit des affaires. Ses domaines de compétence pratique et universitaire résident essentiellement dans le droit commercial et des affaires. Il est l’auteur d’un ouvrage de droit des sociétés aux éditions Dalloz et de très nombreux articles et commentaires dans différentes revues juridiques de premier plan.

    Il participe régulièrement à des travaux collectifs et à des colloques et assure la direction de nombreuses thèses de doctorat. Enfin, il possède une expérience pratique de près de vingt ans, acquise tant au sein de cabinets d’avocats qu’en qualité decons5ltcnt indépendant ou d’arbitre. Il est également membre de la Commission Juridique de l'Ordre

  • Célia Rayeh
    Vice-présidente étudiante



    Etudiante en quatrième année de maïeutique à l’UFR des sciences de la santé Simone Veil depuis 2012, elle s’engage très rapidement dans la vie de l’université en participant notamment à la vie de l’Association des Etudiants Sage-femme de Paris Ouest (AESFPO) dont elle devient présidente en 2013. En 2014, elle entre au bureau national de l’Association Nationale des Etudiants Sage-Femme (ANESF) en qualité de vice-présidente en charge des questions sociales étudiantes et débute son premier mandat d’élue étudiante à la Commission de la Formation et de la Vie Universitaire. En charge de la direction de la campagne d’Interassos UVSQ lors des élections de 2016, Célia Rayeh est candidate à sa réélection en mars dernier. Interassos UVSQ ayant remporté le scrutin, sa candidature a alors été présentée par la présidence au vote des élus étudiants de la CFVU.


Vice-présidents


  • NATHALIE DE NOBLET
    Vice-présidente déléguée en charge de la « task force » Paris-Saclay

    Chercheur
    Directrice de recherche au CEA, au Laboratoire des Sciences du Climat et de l’Environnement (LSCE)

    Nathalie de Noblet-Ducoudré est climatologue au Laboratoire des Sciences du Climat et de l’Environnement (LSCE) et co-coordinatrice du laboratoire d’excellence BASC (Biodiversité, Agrosystèmes, Société, Climat). Après une thèse en modélisation (Janvier 1990) au cours de laquelle elle a développé un modèle de fonctionnement de la biosphère continentale au sein d’un modèle de climat, elle a obtenu une bourse post-doctorale du National Research Council américain pour travailler au Jet Propulsion Laboratory à la NASA (Los Angeles, Californie, 1990-1991). Elle a été recrutée comme chercheur au LSCE en Novembre 1991.

    Depuis 2011 elle co-coordonne le laboratoire d’excellence BASC. Elle est membre de comités scientifiques de grands programmes internationaux. Ses thèmes de recherche concernent la compréhension et la modélisation de la biosphère terrestre et de ses interactions avec la dynamique du climat. Elle a passé plusieurs années à s’intéresser aux climats du passé (paléoclimats). Elle a démontré, avec l’aide de collaborateurs français et européens, que la dynamique naturelle de la végétation, aux grandes échelles de temps (i.e. l’évolution des zones géographiques occupées par différents écosystèmes) joue un rôle d’amplificateur très important de la réponse initiale du climat aux variations de l’orbite terrestre. Elle s’est ensuite orientée vers des périodes climatiques plus récentes (le dernier siècle) et vers une anticipation du climat futur. Elle s’intéresse plus particulièrement depuis lors aux impacts du changement climatique sur le fonctionnement des systèmes cultivés, aux impacts des changements d’occupation des sols sur le climat, ainsi qu’aux interactions entre aménagement du territoire et climat.

  • BENOIT PETIT
    Vice-président en charge de la stratégie


    Maître de conférences en droit privé

       
    Maître de conférences en droit privé et membre du laboratoire DANTE, les thèmes de recherche et d’enseignement de Benoît Petit sont le droit social, l’éthique des organisations, les Droits de l’Homme appliqués aux entreprises ainsi que le droit de l'économie sociale et solidaire. Recruté à l’UVSQ en septembre 2011, il a d’abord été titulaire au sein du département GEA de l’IUT de Mantes-en-Yvelines (2011-2015) avant de rejoindre, en septembre 2015, la Faculté de droit et de science politique. Co-directeur du Master I et II « Droit social : droit des ressources humaines et de la protection sociale », il a antérieurement dirigé la Licence professionnelle « Comptabilité et paie » (2014-2015). Il intervient également dans plusieurs autres formations de l’UVSQ, dont le Master II « Gouvernance mutualiste », la Licence III de droit, ou encore le Master II « Analyse et gestion des risques ». Fondateur en 2012, au sein de son Laboratoire, de l’Observatoire "Droit, Ethique & RSE", il est également l’un des membres fondateurs du réseau européen Business and Human Rights Initiative.

    Fort de cette expérience, il a par ailleurs exercé de nombreuses missions de conseil en stratégie de responsabilité sociétale et en stratégie RH pour des organisations diverses. Depuis 2016, il est membre élu de la Commission Recherche du Conseil académique de l'UVSQ.
  • JEAN-LOUIS GAILLARD
    Vice-président délégué en charge de la valorisation



    Professeur des Universités

    Médecin de formation et biologiste, Jean-Louis Gaillard est Professeur des Universités en microbiologie à l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines depuis 2004 et Praticien Hospitalier à l’Assistance Publique – Hôpitaux de Paris depuis 1998. Il est actuellement chef du service de microbiologie, chef du pôle de biologie du groupe hospitalier « Hôpitaux Universitaires Paris Ile-de-France Ouest » et membre de l’équipe de recherche « EPIM » de l’U1173 (UMR INSERM-UVSQ) – une équipe qu’il a dirigée de 2002 à 2009.
    Il a exercé de nombreuses responsabilités administratives au sein de l’UFR des Sciences de la Santé (vice-doyen de 1999 à 2004, président du comité scientifique de 2008 à 2013) et de l’UVSQ (membre élu du conseil scientifique et membre du directoire de la recherche de 2004 à 2012, membre élu du conseil d’administration et du bureau du conseil d’administration de 2012 à 2016). Il est co-directeur du Master « Agents infectieux et interactions avec leurs hôtes et l’environnement » depuis 2010.
    Depuis sa thèse de doctorat consacrée à la bactérie Listeria monocytogenes, ses travaux de recherche dans le domaine fondamental ont principalement porté sur l’étude des m6eacu|e{canismes de virulence des microorganismes à croissance intracellulaire, en associant des approches moléculaires, cellulaires et expérimentales. Plusieurs de ses travaux ont été publiés dans des revues internationales prestigieuses comme Cell, PNAS ou the Journal of Experimental Medicine.
    Il développe depuis le début des années 2000 une activité de recherche translationnelle tournée vers le diagnostic et la prévention des maladies infectieuses à fort impact de santé publique. Il a cofondé en 2001 et assuré jusqu’en 2010 la vice-présidence du conseil de surveillance de la société de biotechnologie InGen BioSciences, spécialisée dans les tests diagnostiques innovants. Il est également cofondateur de la start-up Antagonis, spécialisée dans le développement de nouveaux procédés de lutte contre les bactéries.


  • FABIENNE GIRARD-MISGUICH
    Vice-présidente déléguée en charge de la vie universitaire



    Maître de conférences en Biologie


    Fabienne Misguich est maître de conférences en Biologie (UFR des Sciences) à l’UVSQ depuis 2000. Après une thèse (soutenue en mars 1999), en Immunologie antiparasitaire orientée vers le développement d’une immunoprophylaxie contre la coccidiose aviaire, réalisée à l’INRA de Tours et en collaboration avec le laboratoire de B. Morein à l’Université d’Uppsala, en Suède, elle intègre en septembre 2000, le laboratoire de Virologie et Immunologie Moléculaires de l’INRA de Jouy-en-Josas. Pendant cette période, elle sera membre élue au CA de la Société Française de Parasitologie et co-organisera à l’UVSQ un des congrès de cette Société savante.

    En 2006, elle intègre l’Unité INSERM U786 de l’Institut Pasteur afin d’étudier les facteurs de virulence de l’amibiase humaine et est porteuse d’un projet transversal de recherche entre l’INRA et l’Institut Pasteur. Elle a rejoint, en 2011, l’UVSQ pour sa recherche académique et travaille désormais au sein de l’Unité INSERM U1173 localisée à l’UFR des Sciences de la Santé et s’intéresse aux interactions amibes-mycobactéries ; ce travail est en partie financé par l’association de patients Vaincre La Mucoviscidose. Elle a obtenu l’habilitation et été responsable du Master 2 IHAI (Interactions Hôtes-Agents Infectieux) de 2004 à 2008. Elle est responsable de plusieurs unités d’enseignement dans le domaine de l’immunologie et de la parasitologie. Elle est membre élue ou de droit du Département de Biologie depuis 2000 et occupe depuis 2015 la fonction de co-Directrice du Département de Biologie consistant à gérer le service technique en charge des travaux pratiques en Biologie.

  • JAN BORM
    Professeur des Universités en littérature britannique
    Vice-président délégué en charge des relations internationales
    Co-responsable du Master 2 "Arctic Studies"