Vous êtes ici : UVSQ RechercheDoctoratSoutenances de thèse

«La sécurité dans les réseaux sans fil Ad-hoc : Les attaques jamming et les nœuds greedy» par Ali Hamieh

Présentée par : Mr Ali Hamieh Discipline : informatique Laboratoire : PRiSM

Résumé :
Les réseaux ad hoc sont en effet vulnérables aux attaques telles que le comportement greedy (i.e., égoïste) et les attaques jamming (i.e., brouillage). Dans cette dissertation, nous avons proposé RLGREEDY, un système de détection qui identifie un nœud greedy sans modification de protocole MAC. Il mesure effectivement le temps d'attente des nœuds pour accéder au canal, afin de détecter les nœuds greedy. D'autre part, concernant la détection de jamming, le système proposé RLJAM dans cette thèse se concentre sur le calcul de la corrélation entre l'erreur et le temps de bonne réception. Signalons quelques précisions dans notre manière de parer les attaques jamming : nous avons proposé deux approches, POWJAM, et DIRJAM. Notre première approche POWJAM consiste à cacher les communications aux brouilleurs réactifs en changeant dynamiquement la puissance de transmission et en utilisant différents chemins pour la communication. La deuxième approche DIRJAM vise à protéger du jamming dans les réseaux sans fil ad hoc qui utilisent l'antenne directionnelle. DIRJAM apporte de petits modifications au protocole de routage réactif afin que ce dernier soit réactif en présence d'attaques jamming.

Abstract :
Ad hoc networks are vulnerable to security attacks such as greedy behaviors and jamming attacks. In this dissertation, we proposed RLGREEDY, an advancement for a detection system to identify and differentiate a greedy node without modifying MAC protocol. In effect this proposed system measures the waiting time of nodes to access the channel for detection of greedy nodes. Furthermore, concerning the detection of jamming, the system proposed in this thesis RLJAM focuses on calculating a correlation between error and correct reception times. To counter these jamming attacks, POWJAM and DIRJAM are proposed in this dissertation. Our first approach, POWJAM, is to hide the communications from reactive jammers through changing the transmission power and use of a different path for communication. The second approach, DIRJAM, is to react at jamming in wireless ad hoc networks using directional antenna, making minimal changes in reactive routing protocol to be reactive in the presence of jamming attacks.
Informations complémentaires
Rachid ELAZOUZI, Maître de Conférences, Habilité à Diriger des Recherches, à l’Université d’Avignon/Laboratoire Informatique d’Avignon - Avignon - Rapporteur
Pascal URIEN, Professeur, à l’Ecole Nationale Supérieure des Télécommunications Paris Tech - CNRS UMR 5141 - Paris - Rapporteur
Jalel BEN OTHMAN, Professeur des Universités, à l’Université Paris 13/Laboratoire de Traitement et Transport de l'Information (L2TI) - EA3043 - Villetaneuse - Directeur de thèse
Azzedine BOUKERCHE, Professeur des Universités, à l’Université d’Ottawa/Ecole d’Ingénierie et de Technologie de l’Information (EITI) - Ottawa (Canada) - Examinateur
Jean-Pierre CLAUDE, Professeur des Universités, à l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines/Laboratoire Parallélisme, Réseaux, Système, Modélisation (PRISM) - Versailles - Examinateur
Karim DJOUANI, Professeur des Universités, à l’Université Paris 12/Laboratoire Images Signaux et Systèmes Intelligents (LISSI) - EA3956 - Créteil - Examinateur
Lynda MOKDAD, Professeur des Universités, à l’Université Paris 12/Faculté des Sciences et Technologies - Créteil - Examinateur
Samir TOHME, Professeur des Universités, à l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines/Laboratoire Parallélisme, Réseaux, Système, Modélisation (PRISM) - Versailles - Examinateur
Contact :
dredval service FED :