Vous êtes ici : UVSQ RechercheActualités de la recherche | Innovation

Légion d'honneur pour Jean Jouzel et Valérie Masson-Delmotte

le 20 juillet 2018

Jean Jouzel et Valérie Masson-Delmotte ont été nommés respectivement Commandeur et Chevalier dans l’Ordre National de la Légion d’Honneur, le 14 juillet 2018 par le Ministère de la Transition écologique et solidaire.

  • Jean Jouzel, Commandeur dans l’Ordre National de la Légion d’Honneur
Jean Jouzel a été nommé Commandeur dans l’Ordre National de la Légion d’Honneur, le 14 juillet 2018 par le Ministère de la Transition écologique et solidaire. Il avait été promu Officier en octobre 2012.

Jean Jouzel est directeur de recherche émérite CEA au Laboratoire des sciences du climat et de l'environnement. En 1974, sa thèse de docteur ès sciences effectuée au CEA , porte sur les mécanismes de formation des grêlons. Sa carrière de scientifique commence alors. Dans les années 1980, il contribue au projet antarctique de Vostok qui permet d’établir un lien entre climat et effet de serre dans le passé. Il participe ensuite à la mise sur pied du programme européen Epica de forages dans l'Antarctique et en devient directeur de 1995 à 2001. Il est mondialement reconnu pour ses analyses de la glace de l'Antarctique et du Groenland permettant de connaître le climat terrestre passé (paléoclimat).

En 1994, il intègre le GIEC dont il devient vice-président du groupe scientifique (WG1) de 2002 à 2015. Parallèlement, il assure divers postes de responsable au CEA et dirige l'Institut Pierre-Simon Laplace de 2001 à 2008.

En 2002, le CNRS lui décerne, conjointement avec Claude Lorius, la médaille d'or , plus haute distinction de la recherche scientifique en France. En 2007, le GIEC reçoit le Prix Nobel de la paix auquel il est donc associé. Jean Jouzel a reçu de très nombreuses distinctions scientifiques. En 2012, il a reçu le Prix de la Fondation Albert II de Monaco et le Prix Vetlesen , considéré comme le "Nobel des sciences de la Terre et de l’Univers" qu'il partage avec sa collègue américaine Susan Solomon. Il préside l’association Météo et Climat et est membre de nombreuses académies ou sociétés savantes, dont l'Académie des sciences américaines depuis 2014. Récemment, il a été élu à l’Académie des sciences.


  • Valérie Masson-Delmotte,Chevalier dans l’Ordre National de la Légion d’Honneur
Valérie Masson-Delmotte a été nommée Chevalier dans l’Ordre National de la Légion d’Honneur, le 14 juillet 2018 par le Premier ministre.

Directrice de recherche au CEA, Valérie Masson-Delmotte travaille au Laboratoire des sciences du climat et de l'environnement (LSCE-IPSL). Elle s’intéresse à l'évolution du climat, à des échelles de temps allant des derniers siècles jusqu'aux glaciations, et à l'apport des climats passés pour tester le réalisme des modèles de climat.

Elle a reçu plusieurs prix prestigieux dont le prix Irène-Joliot-Curie du Ministre de l'Enseignement supérieur et de la recherche, dans la catégorie « femme scientifique de l'année » en 2013 et le prix Martha T. Muse 2015 « for Science and Policy in Antarctica » pour sa contribution décisive à l’étude d’une archive climatique exceptionnelle, couvrant 800 000 ans, extraite du site européen EPICA Dome C, en Antarctique.

Valérie Masson-Delmotte a contribué à la rédaction des 4e et 5e rapports du GIEC (2007 et 2013) et au rapport Antarctic Climate and Environment (2009). Depuis octobre 2015, elle est co-présidente,  avec Panmao Zhai (Chine), du groupe 1 du GIEC dont l'objet est d'étudier et d'estimer scientifiquement les causes et les évolutions du changement climatique. A ce titre, elle est un collaboratrice directe du président du GIEC, M. Hoesung Lee.

Elle est l’auteure de plusieurs ouvrages pour les enfants et pour le grand public dont Climat : le vrai et le faux (Paris, Le Pommier, 2011) et Les expéditions polaires (avec G. Jugie, Paris, Le Pommier, 2007).