Vous êtes ici : UVSQ RechercheDoctoratSoutenances de thèse

« Les cellules dendritiques de la lymphe pseudo-afférente cutanée chez le mouton : analyses fonctionnelles et transcriptomiques » par Vanessa Contreras

le 7 janvier 2010

jeudi 7 janvier 2010 à 14h

 

INRA
Domaine de Vilvert
Amphithéâtre J POLY - Bâtiment 440
78352 Jouy-en-Josas

 

Présentée par : Melle Vanessa CONTRERAS Discipline : Biologie Laboratoire : Unité de Virologie et Immunologie Moléculaire

Chez la souris, 2 populations de CD (CD8a+ et CD8a-) ont été définies. Les CD CD8a+ sont spécialisées dans la prise de corps apoptotiques, la synthèse d'IL-12 et dans la présentation croisée d'antigènes exogènes aux cellules T CD8+, faisant d'elles les candidates cibles idéales des vaccins.

Nous avons montré que les CD ovines CD26+ partagent une signature transcriptomique et de nombreuses fonctions, associées à la présentation antigénique, communes avec les CD CD8a+. Les CD CD26+ transportent des débris de cellules épithéliales, ce qui se traduit par la présence d'un peptide dérivé de la cytokératine sur le CMH II des CD de la lymphe. Enfin lors de l'activation par un adénovirus recombinant, les CD CD26+ produisent des cytokines distinctes de celles produites par les CD CD26-. Au total, ce travail démontre que l'organisation des populations de CD présente un certain degré de conservation entre les mammifères, et révèle des pistes moléculaires pour le développement de nouveaux vaccins.

Abstract :

Mouse spleen contains two DC subsets (CD8a+ and CD8a-). CD8a+ DC appear to be specialized in the uptake of dying cells, the IL-12 production, and the cross-presentation of exogenous antigens. Thus CD8a+ DC are targets for vaccine improvement.

We showed that sheep CD26+ DC share a common transcriptomic signature and several common functions with the mouse CD8a+ DC. Moreover, CD26+ DC transport epithelium-derived cell remnants. As we could elute a cytokeratin peptide from the lymph DC MHC class II molecules, we suggest that the CD26+ DC can present self antigens from skin in the process of self tolerance. Finally, CD26+SIRP- and CD26- DC expressed different cytokine mRNA after activation with a recombinant adenovirus. In these studies, we showed that the DC subset organisation is conserved between several mammal species and we generated molecular data for the development of new vaccines, based on more efficient DC targeting.

Informations complémentaires

Dominique BUZONI-GATEL, Directrice de Recherche, à l'Institut National de Recherche Agronomique (INRA) - Unité Infectiologie animale et santé - Nouzilly - Rapporteur
Sebastian AMIGORENA, Directeur de Recherche, au Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS) - U653 Immunité et Cancer- Paris - Rapporteur
Isabelle SCHWARTZ-CORNIL, Directrice de Recherche,  à l'Institut National de Recherche Agronomique (INRA) - Unité Virologie et Immunologie Moléculaire - Jouy-en-Josas - Directrice de Thèse
Marc DALOD, Chargé de Recherche, Habilité à Diriger des Recherches, au Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS) - UMR6102 - Centre d'Immunologie Marseille-Luminy - Examinateur
Simon MILLING, Maître de Conférences, à l'Université de Glasgow - Unité Immunologie, Infection et Inflammation -  Glasgow (Grande-Bretagne) - Examinateur
Jean-Louis HERRMANN, Professeur des Universités/Praticien Hospitalier - à l'Université Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines - Hôpital Raymond Poincaré - Service de Microbiologie - Garches - Examinateur

Contact :
dredval service FED :