Accès direct au contenu

Dans :


Imprimer la page
impression pdf
Modifier la fiche

Site institutionnel > La Recherche > Cévéthèque

Xavier Crettiez

Informations générales

Statut : Professeur des universités
Discipline : Science Politique
Composante : Faculté de droit et de science politique (DSP)
Autre(s) rattachement(s) : Centre de recherches sociologiques sur le droit et les institutions pénales (CESDIP)
Faculté de droit et de science politique (DSP)
Courriel : xavier.crettiez@uvsq.fr

Fonction(s)

Professeur agrégé de science politique à l’université de Versailles – Saint Quentin et à Sciences Po Saint Germain en Laye
Chercheur au CESDIP – UMR CNRS

Directeur adjoint Science Po Saint-Germain en Laye (depuis 2014)
Membre de l’observatoire des radicalités politiques (fondation Jean Jaures)

Curriculum Vitae

- 2001 : Agrégation de science politique (deuxième au concours)
- 1997 : Doctorat de troisième cycle en Science Politique, obtenu le 18 décembre 1997 à l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne : La violence ethno-nationaliste contre l’Etat. Les exemples basque et corse. Dirigé par M. le professeur Philippe Braud. Mention « Très honorable avec les félicitations du jury à l’unanimité » (proposé pour le prix de thèse des universités ainsi que pour une aide à la publication)

(1993 : Service militaire – scientifique au ministère de l’Intérieur - IHESI / INHES. Assistant à la rédaction des Cahiers de la sécurité intérieure ; ingénierie de la sécurité – CLS – ; rédaction de notes et études)

- 1992 : Diplôme d’Etudes Appliquées (DEA) de Sociologie Politique - Université Paris I. Obtention d’une allocation de recherche.
- 1991 : Maîtrise de Science Politique - Université Paris I

Activités administratives

-          2014 – 2019 : Directeur adjoint de science Po Saint Germain en Laye (un mandat de 5 ans)

-          2010 – 2014 : responsable du projet IEP de Saint Germain (IEP PRES UP GO) avec Céline Braconnier (Pr UCP)

-          2011-2009 : Membre élu du CNU 04

-          2004-2009 : Vice-doyen de la faculté de droit et de science politique de l’UVSQ. Chargé notamment de :

  • la recherche
  • le bon fonctionnement interne (déroulement des examens et corrections, amélioration de l’organisation interne…)
  • le lien entre la faculté et l’actualité des conseils centraux
  • la vie étudiante à la faculté

-          2005-… : directeur du master « conflit » (master doublement habilité professionnel et recherche)

-          2005-2008 : Membre élu du Conseil d’Administration de l’UVSQ (CA)

-          2003-2005 : Membre élu du Conseil des Etudes et de la Vie Universitaire (CEVU)

-          2005-2008 : Vice-Président de la commission de spécialistes de science politique et histoire du droit (03/04)

-          2004-2008 : Président du jury de délibération L1-P1 droit / science po (plus grosse promotion de la faculté : 400 étudiants)

-          2005 : fondateur et co-directeur pendant deux ans, avec le professeur Pimentel, du Master droit public – science politique « Carrières publiques et métiers du politique (CPMP) »

-          2007-… : Coresponsable de la LAP (Licence d’Administration Publique), sous la direction de Vincent Tchen 

Activités d'enseignement

- 2015-2001 : - Professeur à l’UVSQ et à Sciences Po Saint Germain en Laye. Responsable au premier semestre d’un cours d’ « introduction à la science politique » (licence 1), de « vie politique » (licence 2), de « politique comparée » et d’un cours de « grands enjeux internationaux » (licence 3 de sc po et/ou droit et LAP) et de « Grandes controverses de la troisième République » (licence 3 de sc po - LAP). Chargé au deuxième semestre d’un cours de « politiques publiques en Europe » et de « mobilisations sociales et action collective » (Master 1 de sc po) ainsi que de l’animation d’un séminaire de recherche en master 2 sur la question de « la violence politique » et d’un séminaire en master 2 professionnel (CPMP) sur « la sociologie des groupes d’intérêt ». Nombreuses interventions de culture générale à la prépa ENM et CRFPA (« théories politiques et grands enjeux de société », « qu’est-ce que le terrorisme ? », « géopolitique et conflits », « islamisme et monde arabe »…).

- Maître de conférence à l’Institut d’Etudes Politiques de Paris (28 heures) en quatrième année. Cours de « sociologie politique » (2001-2007).

- Enseignant vacataire à l’IEP de Lille : séminaire sur « violence et politique » en M2 (2009-2010)

- Professeur à l’université Paris 11, chargé du cours d’introduction à la science politique (2008-2009)

- 1999-2001 : Maître de conférences. Université Paris II. Chargé de trois cours magistraux (science politique, première année ; institutions politiques françaises, licence ; analyse des comportements politiques, maîtrise)  et de deux séminaires de troisième cycle (sociologie des groupes d’intérêt, DESS ; la question du nationalisme, DEA de sociologie politique de Paris I)

- 1998 - 1999 : Maître de conférences stagiaire. Université Paris II.

- 1997-1998 : Attaché temporaire d’enseignement et de recherche (ATER). Chargé de trois enseignements : Organisations Politiques Comparées (Deug), Méthodologie juridique (Deug 1ère année) et Sociologie Politique (Deug 1ère année).

- 1996-1997 : Attaché temporaire d’enseignement et de recherche (ATER). Chargé de deux enseignements : Organisations Politiques Comparées (Deug) et Sociologie Politique (Deug 1ère année).

- 1995-1996 : Moniteur à l’Université Paris I. Chargé d’un enseignement : Organisations Politiques Comparées (Deug).

- 1994-1995: Allocataire-moniteur à l’Université Paris I. Chargé de deux enseignements : conférence de méthode en Institutions Politiques (Licence) ; Organisations Politiques Comparées (Deug 2ème année). 

Activités de recherche

Travaux et publications
Ouvrages :
- La question corse, Bruxelles, Complexe, 1999.
- Le silence des armes ? L'Europe à l'épreuve des séparatismes violents (sous la direction de Xavier Crettiez et Jérome Ferret), Paris, La Documentation française, 1999.
- La France rebelle. Tous les foyers, mouvements et acteurs de la contestation (sous la direction de Xavier Crettiez et Isabelle Sommier), Paris, Michalon, 2002.
- Du papier à la Biométrie. Identifier les individus (sous la direction de Xavier Crettiez et Pierre Piazza), Paris, Presses de science po, 2006
- Violence et nationalisme. Paris, Odile Jacob, 2006.
- Les formes de la violence, Paris, La découverte (coll. Repères), 2008.
- Las formas de la violencia, Buenos Aires (Argentina), Waldhuter, 2009 (traduction).
- Violences politiques en Europe (sous la direction de Xavier Crettiez et Laurent Mucchielli), Paris, La découverte, 2010.
- Les dimensions émotionnelles du politique Chemins de traverse avec Philippe Braud (sous la direction de Xavier Crettiez et Isabelle Sommier), Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2012
- Murs rebelles (avec Pierre Piazza), Paris, éditions Karthala, 2014 (catalogue d’exposition enrichi)

-Contrat en signature avec Armand Colin pour un ouvrage en collection U « science politique » sur Les violences politiques (parution prévue en 2018)

Manuels :
 - Dictionnaire de sciences politique et sociales (en collaboration), Paris, Sirey / Dalloz, 2004. 19 entrées (réédition en 2010).
Manuel de culture générale (dir.), Paris, Ellipses, 2010
- Introduction à la science politique (en collaboration), Paris, Armand Colin, 2017 (à paraitre)

Articles :
- « La mise en scène de la violence politique à travers les conférences de presse du FLNC » in Philippe Braud (Dir.), La violence politique dans les démocraties européennes occidentales, Paris, L’Harmattan, 1993. Article publié dans la revue Cultures et conflits, 1992.
- « Comprendre la violence politique en Corse », Les Cahiers de la sécurité intérieure, n° 33, Troisième trimestre 1998.
- « La violence symbolique subie comme légitimation de la violence politique exercée. Le cas de l’ETA basque », Labyrinthe. Revue pluridisciplinaire de sciences sociales, n°2, hiver 1999.
- « Violence et théories du nationalisme » in X. Crettiez et J. Ferret (dir), Le silence des armes ?, Paris, La documentation française, 1999
- « L’État sans la démocratie : le cas des GAL » (avec Barbara Loyer) in X. Crettiez et J. Ferret (dir), Le silence des armes ?, Paris, La documentation française, 1999
- « Quelles violences ? statistiques des violences nationalistes » in X. Crettiez et J. Ferret (dir), Le silence des armes ?, Paris, La documentation française, 1999
- « Les modèles conceptuels d’appréhension du terrorisme », Les Cahiers de la sécurité intérieure, n° 38, Premier trimestre 2000.
- « L’ethno-nationalisme en Europe occidentale », Problèmes politiques et sociaux, n°843, 2000.
- « De la violence de la reconnaissance à la politique de la reconnaissance », Pouvoirs locaux, n°45, 2000.
- « Terrorisme. Violence et politique », Problèmes politiques et sociaux, n° 859, 2001
- « L’affaire Bonnet » in D. Chagnollaud (dir.), La responsabilité politique, actes du colloque d’octobre 1999 (université Paris II), éditions du Panthéon, 2002.
- « Le 11 septembre 2001 : continuité ou rupture des logiques terroristes ? », Annuaire français des relations internationales, vol.3, avril 2002.
- « La tragédie de Cluses. Grève ouvrière et violences patronales : les logiques d’un conflit » in Michel Hastings (dir), Conflits, communautés, imaginaires, Paris, L’Harmattan, 2002.
 - « Violence politique », « nationalisme et communautarisme », Encyclopédie de la Corse en 7 volumes, Bastia, éd. Dumani, 2004.
- «  antimondialisation », « autoritarisme », communautarisme », écologie politique », « état nation », « extrémismes », « impérialisme », « intégrisme », « nation et nationalisme », « nouveaux mouvements sociaux », « pouvoir », « régimes politiques », « régionalisme », « responsabilité », « risque », « symbolique », « terrorisme », « totalitarisme », « violence politique » in Dictionnaire de sciences politique et sociales (en collaboration), Paris, Sirey / Dalloz, 2004.
- « Les terrorismes corse et basque : essai de comparaison », Politeia, Université de Bordeaux, décembre 2005.
- « Les cartes d’identité régionalistes » in X. Crettiez et P. Piazza (dir), Du papier à la biométrie. Identifier les individus, Paris, Presses de science po, 2006.
- « Nation », « totalitarisme », « idéologies politiques 1 et 2 » in Manuel de culture générale (dir.), Paris, Ellipses, 2010
- « Penser la violence » in X. Crettiez et L. Mucchielli (dir), La violence politique en Europe, Paris, La découverte, 2010.
- « la violence politique en Corse : État des lieux » in X. Crettiez et L. Mucchielli (dir), La violence politique en Europe, Paris, La découverte, 2010.
- « Violence et racisme » in Pierre-André Taguieff (dir), Dictionnaire historique et critique du racisme, Paris, Presses Universitaires de France, 2010.
- « Violences nationalistes » et « conflits guerriers » in Michela Marzano (dir.), Dictionnaire de la violence, Paris, PUF, 2011 (à paraitre)
- « High risk activism : comprendre le processus de radicalisation violente – première partie » in Pôle sud, n° 34, juin 2011
- « High risk activism : comprendre le processus de radicalisation violente – deuxième partie » in Pôle sud, n° 35, décembre 2011
- « Des murs qui parlent : l’iconographie contestataire en Corse » (avec Pierre Piazza) in Les dimensions émotionnelles du politique – Chemins de traverse avec Philippe Braud (sous la direction de Xavier Crettiez et Isabelle Sommier), Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2012
- « D’un passé au possible. Le système politique corse. Rencontre avec Gérard Lenclud » (avec André Fazi), Vacarme, n°64, 2013.
- « Sociologie d’une conversation silencieuse. Production et réception de l’iconographie nationaliste en Corse » (avec Pierre Piazza), Cultures et conflits – numéro spécial iconographie politique contestataire, juin 2013
- « L’iconographie abertzale au Pays Basque », Culture et conflits - numéro spécial iconographie politique contestataire, juin 2013
- « La transnationalisation de la symbolique guerrière », Criminologie (Montréal), vol. 47, n°2, 2014.
- « Comprendre les violences collectives » in Cahiers de la sécurité intérieure, n°30, avril 2015.
- « Penser la radicalisation. Une sociologie processuelle des variables de l’engagement violent », Revue Française de Science Politique, vol. 66, n° 5, octobre 2016

 - « Radicalisation : processus ou basculement » (avec Bilel Ainine, Thomas Lindemann, Fréderic Gros, Radicalités, n°1, 2016 (ORAP – fondation Jean Jaurès)
 - « Radicalisation : Paroles de jihadistes », Radicalités, n° 9, ORAP – Fondation Jean Jaurès (à paraitre en mai 2017)

Rapports de recherches :
- Rapport d’étude pour le compte de l’Institut des Hautes Etudes de la Sécurité Intérieure (IHESI) sur La manifestation. Etat de la recherche en France, Paris, « études et recherches » IHESI, 1993, 54 p.
- Rapport d’étude pour le compte de l’IHESI sur Terrorisme indépendantiste et anti-terrorisme en France, Paris, « études et recherches » IHESI, 1993-1994, 69 p.
- Compte-rendu de deux journées de réflexion organisées par l’IHESI : Supporterisme et violence dans le football en France et Grande-Bretagne, Paris, « études et recherches », 21 octobre 1993, 26 p. et La sécurité dans une Europe ouverte. Colloque de Bordeaux, Paris, « études et recherches », 12 et 13 octobre 1994, 22 p.
- Réalisation des Contrats locaux de sécurité des villes d’Issy les Moulineaux et de Dunkerque, (Direction de l’équipe technique, réalisation des entretiens, analyse statistique, rédaction du rapport IHESI - février à juin 1998).
- A paraitre : Rapport commandité par le GIP Justice et la DAP sur la « Radicalisation violente » à partir d’une vingtaine d’entretiens en prison avec des acteurs des causes jihadistes et nationalistes, Mars 2017.

- Lectures critiques d’ouvrages :
* O. Fillieule et C. Péchu, Lutter ensemble, Paris, L’Harmattan, 1993 in Les Cahiers de la Sécurité Intérieure, n° 14
* P. Bruneteaux, Maintenir l’ordre, Paris, FNSP, 1995 in Les Cahiers de la Sécurité Intérieure, n° 25
* Michaël Prazan, Les fanatiques, Paris, Seuil, 2002 in Les Cahiers de la Sécurité Intérieure, n° 50
* Antonio Elorza, ETA, Une histoire, Paris, Denoël, 2002 in Genèses, n° 56, 2004.
* Philippe Burin, apocalypse et ressentiment, Paris, seuil, 2004 et Emilio Gentile, Qu’est-ce que le fascisme ?, Paris, Gallimard, 2004 in Raisons politiques, n° 16 , novembre 2004
* Ph. Braud, Petit traité des passions politiques, Paris, Armand Colin, 2007 (in nofiction.com)
* Jacques Massey, ETA. Histoire secrète d’une guerre de cent ans, Paris, Flammarion, 2010 et Emmanuel Pierre Guittet, Antiterrorisme clandestin et antiterrorisme officiel, Paris, Athéna, 2010 in Cultures et conflit, 2010
* Sebastien Laurent, Politiques de l’ombre. État, renseignement et surveillance en France, Paris, Fayard in Revue Française de Science Politique, 2011
* Elise Féron, Abandonner la violence en Irlande du Nord, Paris, Payot, 2011 in Revue Française de science politique, 2011.
* Samuel Vuelta Simon et Patrice Ollivier Maurel, La justice française contre l’ETA, Paris, PUF, 2012 in Politique étrangère, 2013

Colloques, journées d’études nationales :
-AFSP, La Sorbonne, 1992, « Les conférences de presse du FLNC : la mise en scène de la violence politique », table ronde sur la violence politique en démocratie.
-IHESI, Bordeaux, 1994, « La sécurité locale : bilan », colloque sur l’Europe dans une sécurité ouverte.
-IHESI, Paris, 1998, « Le rendu statistique des violences politiques nationalistes en Europe », colloque sur les séparatismes violents en Europe.
-Université Paris II, 1999, « L’affaire Bonnet : réflexion sur la responsabilité politique et pénale », Colloque sur la responsabilité politique
-IHESI, 2003, « Les logiques du terrorisme : le cas corse », colloque ANR sur le terrorisme
-UVSQ, 2004, « Les cartes d’identité régionalistes contre l’État », colloque sur l’identification des individus
-IEP Bordeaux, SPIRIT, 2005, « comprendre les violences politiques », colloque sur l’engagement militant
-UVSQ, 2006, « La violence politique des femmes », colloque sur les femmes en politique (« il y a un an la première européenne votait »)
-UVSQ, 2008 « la régulation politique », colloque des doctorants sur la régulation politique
-Nice/ CESDIP-CNRS, 2008 « État de la recherche sur les violences politiques en Corse », colloque sur la violence politique en Europe
-Lyon, St Cyr au Mont d’or, 2008, « Penser le terrorisme », séminaire école des commissaires
-OFPRA, Paris, 2009 « l’engagement dans les luttes armées », journée d’étude
-AFSP, Grenoble, 2009, « High Risk Activism : les logiques de l’engagement dans la violence », table ronde sur le terrorisme.
-Univ. de Chambéry, 2010, « enquêter en milieu difficile : le cas des terrains nationalistes violents », colloque sur la juridicisation de la recherche en sciences sociales.
-UVSQ, 2010, « retour sur expérience : la commission des Yvelines des étrangers et l’accueil en préfecture », journée d’étude sur le droit des étrangers, 2010
-Paris, 2010, « Les femmes engagées dans la violence politique », colloque international sur « penser la violence des femmes ».
-IEP Paris, 2011, conférence au CERSIT (Thomas Lindemann), « la symbolique dans le processus de radicalisation violente ».
-Commissaire d’une exposition photos intitulée Murs rebelles. Iconographie contestataire en Corse, Pays Basque et Irlande du Nord. Exposition itinérante : Saint Quentin en Yvelines en décembre 2012 ; Cergy Pontoise en mars 2013.
-Intervention à l’Université de Perpignan le 15 octobre 2013, « L’iconographie nationaliste contestataire : Méthodologie et résultats d’enquête »
-ENSAD, 5 novembre 2013, « Qu’est ce qu’une crise en science politique ? »
-ENSAD, 15 décembre 2103, « L’iconographie comme outil en science politique »
-Univ. de Nice, 22 et 23 mai 2014, « L’image en politique : le cas des iconographies contestataires » (colloque Ermes)
-Sciences Po Rennes, 18-20 novembre 2015, « Le nationalisme en Corse dans les années 82-88 » (colloque sur le régionalisme dans les années Mitterrand)
-Faculté de sociologie de Bordeaux, Colloque CNRS Attentats-Recherche, 14 décembre 2016, « L’origine de la violence. Paroles de jihadistes »

Interventions à l’étranger :
 « République et démocratie sous la IIIéme République », Catania (Sicile – Italie), mai 2002.
« Extreme right movements France », Catania (Sicile – Italie), mai 2002.
« Ethnonationalim in Europe », conférence au MIT, Cambridge (Boston – USA), February 2003.
« Corsican and Basque Terrorism : Armed Struggle in Europe ? », MIT (Boston – USA), february 2003
« Social protest in France », conférence au Smith College, Northampton (USA), February 2003.
« Comprendre la violence politique – Understanding political violence », colloque crim-prev, Open University (Milton Keynes), UK, juin 2009.
 “Penser le terrorisme en Europe”, Université de Marmara, Istanbul, 19 décembre 2011.
« la question du passage à l’acte dans les violences extrêmes », Université de Banska (dpt de civilisations), avril 2012
« violences politiques et violences criminelles : le cas corse », Université de Laval – Québec, mai 2012
« Muros rebeldes », Malaga (Espagne), mai 2013
Mise en place d’un partenariat d’enseignement avec la Slovaquie : délocalisation du master recherche en slovaquie en octobre 2009. 18 heures de séminaire annuelles sur « violence et politique »

> Encadrement de recherches et vulgarisation de la recherche [PDF - 76 Ko]

 

Dernière mise à jour de cette page : 10 mai 2017


Xavier-Crettiez.jpg

Recherche dans la cévéthèque

Recherche dans la cévéthèque

outils accès dossiers réseaux logo_uvsq