Professeur des universités

MME CÉCILE COQUET-MOKOKO

Professeure de civilisation américaine
Directrice Adjointe à la formation de l'IECI

Coordonnées

47 boulevard Vauban
78280 GUYANCOURT
Bureau : 433

Tél
01 39 25 56 98
Mail
cecile.coquet-mokoko@uvsq.fr

Discipline(s) enseignée(s)

  • L2 LH ANG 313 « L’Amérique plurielle : identités, ethnicité, immigration aux États-Unis »
  • L3 LH ANG 624 « Resist ! Dissent in the United States, 20th and 21st Centuries »
  • M1 et M2 : séminaire de recherche « Culture et patrimoine des mondes anglophones » : l’espace caraïbe et le folklore africain-américain
  • M1 et M2 MEEF & LLCER : séminaire de recherche en civilisation américaine : le concept de community
  • M1 MEEF : méthodologie du commentaire de CAPES en civilisation américaine

Thèmes de recherche

Sujets/thèmes de recherche :

  • Histoire culturelle des États-Unis (19e-21e siècles)
  • Études africaines-américaines, étude des relations ethniques et raciales aux États-Unis
  • Prédication noire et pratiques religieuses aux États-Unis (19e-21e siècles)
  • Étude des rapports sociaux de sexe aux États-Unis
Publications depuis 2011 :

Ouvrages :

Direction d’ouvrages collectifs :

  • Repenser la maternité dans les sociétés contemporaines, n° 21 (juillet 2019) de la revue GRAAT On-Line (revue à comité de lecture, Université de Tours) http://www.graat.fr
  • Crafting Identities, Remapping Nationalities: The English-Speaking World in the Age of Globalization, co-dirigé avec Trevor Harris, Newcastle upon Tyne : Cambridge Scholars Publishing, 2012.
  • Articles et chapitres d’ouvrages collectifs
  • "Repenser la maternité dans les sociétés contemporaines ?" avant-propos, in Repenser la maternité dans les sociétés contemporaines, dir. Cécile Coquet-Mokoko, n° 21 (juillet 2019) de la revue GRAAT On-Line (revue à comité de lecture, Université de Tours), p. 1-4 http://www.graat.fr/mater01.pdf
  • "Traîtresses à leur race : représentations des femmes dans les couples noirs-blancs en Alabama aujourd’hui" in Femmes, féminismes et religions dans les Amériques, dir. Blandine Chelini-Pont et Florence Rochefort, Aix-en-Provence, Presses Universitaires de Provence, collection « Penser le genre », 2018, p. 81-90.
  • “The Color of Judaism: Black Jews in France” in In the Shadow of Moses: New Jewish Movements in Africa and the Diaspora, dir. Daniel Lis, Tudor Parfitt et William Miles, Los Angeles, Teshai, Loyola Marymount University, 2016, p. 75-89.
  • “Transgressing Racial Sexual Policing: A Counter-Scripturalization of Black and White Bodies” in Refractions of the Spiritual: Critical Orientation as Transgression, dir. Vincent Wimbush, New York et Londres, Routledge, 2016, p. 52-60.
  • “The Transnational Dynamics of Black Jews in France,” co-écrit avec Aurélien Mokoko Gampiot, in Imagining the Religious ‘Other’: The Public Face of African New Religious Movements in Diaspora, dir. Afe Adogame, Inform Series on Minority Religions and Spiritual Movements, Farnham, Ashgate Publishing Ltd., 2014, p. 85-104.
  • “Words That Make Whole: Funeral Sermons as Meeting Points Between the Here-and-Now and the Hereafter in Antebellum African American Culture,” in Presences and Absences—Transdisciplinary Essays, dir. Katarína Labudova and Nóra Sellei, Newcastle upon Tyne, Cambridge Scholars Publishing, 2013, p. 69-79.
  • “African American Women in Interracial Couples: Rethinking the Bonds of Race Loyalty,” in Crafting Identities, Remapping Nationalities: The English-Speaking World in the Age of Globalization, dir. Trevor Harris et Cécile Coquet-Mokoko, Newcastle upon Tyne, Cambridge Scholars Publishing, 2012, p. 131-149.
  • Introduction, Crafting Identities, Remapping Nationalities: The English-Speaking World in the Age of Globalization, dir. Trevor Harris et Cécile Coquet-Mokoko, Newcastle upon Tyne, Cambridge Scholars Publishing, 2012, p. vii-x.
  • “ ‘There is Neither Bond Nor Free, There is Neither Male Nor Female’: What About the Souls of Black Womenfolk?” (Afterword) in Spirit, Faith and Church: Women’s Experiences in the English-Speaking World, 17th-21st Centuries, dir. Laurence Lux-Sterritt et Claire Sorin, Newcastle upon Tyne, Cambridge Scholars Publishing, 2012, p. 227-235.

Articles parus dans des revues à comité de lecture :

  • « Regard de James Baldwin, écrivain noir américain et citoyen du monde, sur les Algériens de Belleville dans les années 1950 » in L’Ordinaire des Amériques n° 223 « Cosmopolitismes dans les Amériques (1900-1960) », dir. Paul-Henri Giraud et Sonia V. Rose, mis en ligne le 14 décembre 2017. https://journals.openedition.org/orda/3705
  • « Regards d’Afropéennes sur la dot », in Afropéa : un territoire culturel à inventer, 100e numéro d’Africultures, dir. Pénélope Dechaufour et Sylvie Chalaye, Paris, L’Harmattan, juin 2015, p. 304-311. Contribution rédigée sur la sollicitation des directrices du numéro.
  • “The Double Bind of Legitimacy: Teaching African American Studies in the Deep South While Being Neither African Nor American,” in Ethos: A Digital Review of Arts, Humanities, and Public Ethics, numéro 1.2, “The Academy and its Futures”, dir. Benjamin Mangrum et Katherine Walker, University of North Carolina at Chapel Hill, USA, octobre 2014, p. 72-91. http://www.ethosreview.org/journal/issue-1-2/
  • “Political Subtexts in The Princess and the Frog and Kirikou and the Sorceress” in Jura Gentium Cinema Journal, Dossier “The Ties That Bind: The Socio-Politics of Family,” dir. Jana Toppe, octobre 2011. http://jgcinema.com/single.php?sl=Africa-animated-African-American-families-Black-Lady-folk-tales-gender-roles
  • “Narratives of African American Female Preachers in the 21st century,” in Reconstruction Journal: Studies in Contemporary Culture, n° 10.4, “What is Outsider Criticism?”, dir. Alan Clinton (2010). http://reconstruction.eserver.org/Issues/104/Coquet_01.shtml

Traduction en anglais d’un ouvrage scientifique :

  • Aurélien Mokoko Gampiot, Kimbanguism : An African Understanding of the Bible, Pennsylvania University Press, collection “Signifying (on) Scriptures”, 2017, 304 p. Accessible en OpenAccess: http://www.oapen.org/search?identifier=627658

Activités / CV

Parcours professionnel :

Ancienne élève de l’École Normale Supérieure de Fontenay-St Cloud, agrégée d’anglais et titulaire d’un doctorat en civilisation américaine portant sur la signification de l’appel-et-réponse dans les sermons traditionnels africains-américains, Cécile Coquet-Mokoko a enseigné aux États-Unis (Harvard, University of Alabama) et en France (Aix-Marseille Université, Université de Tours). Elle a soutenu en décembre 2017, sous la direction d’Hélène Le Dantec-Lowry (Université Paris Sorbonne Nouvelle), une Habilitation à Diriger des Recherches en civilisation américaine intitulée Empowerment et agentivité : les études africaines-américaines au-delà des seules classifications raciales et des rapports sociaux de sexe. Ses recherches portent sur les relations ethniques et raciales ainsi que les religions aux États-Unis du 19e au 21e siècles, associant l’histoire, la sociologie qualitative et les études sur le genre. L’étude comparative qu’elle a réalisée sur les représentations des couples noirs-blancs dans le Sud profond des États-Unis et en France paraîtra chez Routledge au printemps 2020.

Elle assure la direction des thèses suivantes :
  • « Étude sociologique de l’identité blanche pauvre à travers les valeurs des électeurs de deux comtés de Pennsylvanie depuis la campagne présidentielle de 2016 » (Nicolle Herzog, inscrite depuis 2017-2018) « Codes sociaux et rôles identitaires dans le Lindy Hop : récits transgressifs » (Marion Quesne, inscrite depuis 2018-2019)
  • « Étude sociologique du préjugé contre les couples mixtes aux USA », Églantine Zatout, Université Paris-Est Marne-la-Vallée, inscrite depuis 2015-2016, avec Jean-Paul Rocchi
  • « Quelles représentations des identités multiraciales dans l’Amérique dite ‘post-raciale’ ? Le cas de Tiger Woods et Barack Obama (1997-2009) », Nathalie Loison, Université Paris-Est Créteil, inscrite depuis 2016-2017, avec Guillaume Marche ; soutenue le 30 novembre 2018
Mise à jour effectuée le 06/05/2020