Vous êtes ici : UVSQ L'UVSQDécouvrir l'UVSQHistorique

«Nous avons tous un rôle à jouer»

le 1 octobre 2016

3 questions à Valérie Pécresse, présidente de la région Ile de France

Quels liens entretenez-vous avec l’université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines ?

Comme vous le savez, je suis tout d’abord très attachée au territoire des Yvelines. J’ai donc naturellement un lien particulier avec l’université de Versailles Saint-Quentinen- Yvelines, qui est une jeune université prometteuse ! En tant que ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, j’avais d’ailleurs soutenu la création de la faculté de médecine. Je sais que la situation de l’université – notamment financière – n’a pas toujours été simple ces dernières années, néanmoins au prix d’efforts constants elle est désormais en bonne voie. Nous avons tous un rôle à jouer, à notre échelle, pour lui permettre de se restructurer et de garder un parcours d’excellence. Comme parlementaire, j’ai versé 20 000 euros de ma réserve parlementaire pour participer au projet de la fondation UVSQ et ainsi l’aider à acheter des ouvrages universitaires. J’ai aussi encouragé les 17 parlementaires du département à faire de même.


Comment la Région soutient-elle l’université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines ?

Nous soutenons financièrement l’UVSQ, via trois volets différents : la mobilité internationale et la vie étudiante (dispositif d’accompagnement destiné aux étudiants décrocheurs, emplois étudiants en bibliothèque…), la recherche (DIM, SESAME, manifestations scientifiques…) et enfin l’immobilier et les grands équipements (Centre universitaire technologique de Vélizy, bibliothèque scientifique du campus de Versailles, réhabilitation de l’IUT de Vélizy…). De manière plus globale, je veux quand même souligner que le soutien à la recherche et à l’enseignement supérieur est primordial pour notre majorité. Nous avons ainsi augmenté le budget dédié de 25% dès cette année. Il s’agit de notre action prioritaire pour faire de la Région Île-de-France la plus attractive du monde.


Quel regard portez-vous sur le projet Paris-Saclay?

La recherche et l’enseignement supérieur constituent l’un des atouts décisifs de la Région dans la compétition internationale sur l’attractivité des territoires. L’Île-de- France joue un rôle de premier plan dans ces domaines.

Pour moi, un projet comme l’université Paris Saclay, à laquelle contribue l’université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, est essentiel. Mon ambition est d’avoir une université d’attractivité internationale, comparable aux plus grandes universités mondiales pour attirer étudiants et investisseurs. En outre, une telle université doit être l’une des plaques tournantes de notre région en matière de recherche scientifique et d’innovation. À terme, elle devra être un espace où se rencontrent, dialoguent et coopèrent chercheurs et entrepreneurs. En attendant, l’UVSQ a été distinguée en 2014 comme l'université faisant le mieux réussir ses étudiants !