Vous êtes ici : UVSQ RechercheDoctoratSoutenances de thèse

"Périodes critiques pour la croissance et le développement mammaire lors d’une alimentation obésogène chez la lapine et la souris : Implication de la leptine" par Catherine Hue-Beauvais

Discipline: Biologie des Organismes, Laboratoire: GABI - UMR 1313 - Génétique Animale Et Biologie Intégrative

Résumé
L’alimentation peut influencer le développement mammaire des femmes et compromettre la santé de la descendance. La leptine pourrait jouer un rôle majeur dans ces processus. Nous avons montré que chez la lapine, la synthèse mammaire de leptine était peu élevée en gestation puis augmentait en lactation, et que l’allaitement par une mère hyperadipeuse potentialisait les effets d’un régime obésogène ultérieur et induisait un développement mammaire anormal de la descendance. Nous avons également caractérisé la synthèse et la sécrétion mammaire de leptine, dans un modèle cellulaire hétérologue. Enfin, nous avons évalué la variation intra espèce ainsi que la croissance selon deux fenêtres nutritionnelles : alimentation obésogène administré dès la puberté ou dès la naissance, dans deux lignées murines, FVB/N et C57BL/6.
Ce travail montre que la composition du lait maternel est altérée par l’alimentation et influe sur la croissance et le développement mammaire de la descendance, chez le lapin.

Abstract
Women’s nutrition can have long-term effects on mammary development and on the development and the health of the offspring. Leptin may play a major role during these processes. In the present work we show that leptin synthesis in the mammary gland slightly increases during pregnancy, but largely increases during lactation. We also show that, in the rabbit, milk consumption from obesogenic-fed dams promote the later effects of an obesogenic diet and leads to an abnormal mammary development observed in the offspring. We also highlight the synthesis and the mammary secretion of leptin in a heterologous cellular model. We also evaluate the intra-species variability as well as the growth considering two nutritional windows: obesogenic feeding from the puberty or from the birth, in two lineages of mice, FVB/N and C57BL /6.
This work shows that the consumption of altered maternal milk has long-term effects by influencing the growth and the mammary development of the offspring, in rabbit.
Informations complémentaires
Monsieur Didier Vieau, Professeur des Universités, Université Science et Technologie de Lille 1 – Rapporteur
Monsieur Luc Marlier, Directeur de Recherche, Université de Strasbourg – Rapporteur
Madame Eve Devinoy, Directrice de Recherche, INRA, Jouy-en-Josas – Directrice de thèse
Madame Marion Boutinaud, Chargée de Recherche, INRA, Saint-Gilles– Examinateur
Monsieur Jean-Luc Vilotte, Directeur de Recherche, INRA, Jouy-en-Josas– Examinateur
Madame Madia Charlier, Chargée de Recherche, INRA, Jouy-en-Josas– Co-encadrante
Monsieur Bernard Mignotte, Professeur des Université, Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines - Examinateur
Contact :
DREDVal FED :