Vous êtes ici : UVSQ ActualitéPublications

Philippe Henriot. La résistible ascension d'un provocateur

Christian Delporte - Editions Flammarion - ISBN: 9782081361812 - 416 pages - 25€

le 10 janvier 2018

Publié le 10 janvier 2018
Il se rêvait poète ou écrivain, admirait Flaubert et Anatole France, et chassait les papillons qu’il collectionnait avec passion… Et pourtant, de Philippe Henriot, l’Histoire retiendra qu’il a été le plus ardent et le plus célèbre propagandiste de Vichy, le « Goebbels français », comme l’avaient baptisé les dignitaires nazis.

Mais comment devient-on Philippe Henriot ? Comment le catholicisme français peut-il parfois nourrir de tels dévoiements, qui conduisent à la trahison même de son pays ? L’historien Christian Delporte retrace le parcours de celui qui, au faîte de sa carrière, était devenu bien plus que le chroniqueur incontournable de Radio-Paris, tribun insatiable exhortant chaque jour les Français à la soumission devant l’occupant.

Dans un livre soigné, qui vient rompre avec les clichés, Christian Delporte retrace le parcours du troisième homme fort de Vichy en s’appuyant sur des archives inédites. Parmi celles-ci, les rapports des RG nuancent considérablement son influence sur ses compatriotes, en particulier auprès des ouvriers et des paysans. Ministre de la Propagande en 1944, Philippe Henriot mena sans répit la « guerre des ondes » contre Radio-Londres, l’antenne française mise à disposition de la Résistance par la BBC, précipitant sa mort sous les balles d’un « commando » ordonné depuis Londres…
Informations complémentaires
> En savoir plus
Christian Delporte est professeur des universités et enseignant-chercheur au Centre d'histoire culturelle des sociétés contemporaines (CHCSC).