Vous êtes ici : UVSQ RechercheDoctoratSoutenances de thèse

Restructuration de l’agriculture et stratégies des ménages agricoles. Le cas des producteurs de lait au Mexique

le 30 septembre 2011

vendredi 30 septembre 2011 à 14h
A l'Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines
Bâtiment d'Alembert - salle des thèses
5/7 boulevard d'Alembert 78280 Guyancourt

Par Monsieur Pascal Tillie Discipline : Sciences Economiques Laboratoire : CEMOTEV

Au Mexique, les marchés agricoles ont subi de lourdes réformes depuis les années 1980. L'objectif de cette thèse est de déterminer leurs impacts sur les stratégies de subsistance des producteurs de lait. Les politiques agricoles et leurs impacts sur la filière lait ont donc été analysés, et une enquête auprès de 236 producteurs de lait a été réalisée afin de déterminer leur portefeuille d’actifs et leur stratégie de subsistance. Confrontés à l'ouverture du marché national, les producteurs ont adopté des stratégies de diversification qui dépendent de leur niveau de ressources et de revenu : aux moins pauvres les stratégies plus qualifiées, telles que la migration ou le travail salarié non agricole, qui diminuent leur exposition aux risques et leur permettent de restructurer leur élevage, et aux plus démunis les stratégies non qualifiées, telles que les emplois précaires du bâtiment ou du salariat agricole informel, offrant peu de perspectives d'évolution et source de vulnérabilité.


Abstract:

In Mexico, agricultural markets have been deeply reformed since the 1980s. The purpose of this thesis is to assess the impacts of the agricultural reforms on the livelihood strategies of Mexican dairy farmers. Agricultural policies and their impacts on the dairy chain have been analysed, and a survey of 236 dairy farmers was conduced in order to determine their resource portfolio and their livelihood strategy. Faced with the opening of the national market, dairy households have adopted different diversification strategies, according to their resource endowment and their income: better off households have adopted more qualified strategies, such as migration or non agricultural employment, which reduce their risk exposure and allow them to invest profit in their farm, while the poorest households have adopted less qualified strategies, such as precarious and informal employments in construction or agriculture, which increase their vulnerability and offer few upgrading opportunities.
 
Informations complémentaires
Michel PETIT, Directeur de Recherche, Habilité à Diriger des Recherches, à l’Institut Agronomique Méditerranéen de Montpellier– Rapporteur
Thomas REARDON, Professeur des Universités, à l’Université Michigan, Etats-Unis – Rapporteur
Denis REQUIER-DESJARDINS, Professeur des Universités, à l’Institut des Etudes Politiques Toulouse – Directeur de thèse
Jean-Luc DUBOIS, Directeur de Recherche, Habilité à Diriger des Recherches, à l’Institut de Recherche et du Développement, Bondy – Examinateur
Eric LEONARD, Chargé de Recherche, à l’Institut de Recherche et du Développement, Montpellier – Examinateur
Guy FAURE, Directeur de Recherche, Habilité à Diriger des Recherches, au Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (CIRAD) Montpellier – Examinateur