Vous êtes ici : UVSQ RechercheActualités de la recherche | Innovation

Sortie de son hibernation, Rosetta repart vers sa destination

le 20 janvier 2014

lundi 20 janvier 2014

Rosetta, la sonde de l’agence spatiale européenne (ESA) à laquelle le LATMOS a collaboré, s’est réveillée avec succès le 20 janvier 2014 après deux ans de sommeil. Elle atteindra la comète 67P/Churyumov–Gerasimenkol’été prochain.

[style1;Objectif comète]
Il reste encore 9 millions de kilomètres à parcourir à Rosetta pour atteindre son objectif. En novembre, elle y enverra l’atterrisseur Philae à sa surface, véritable laboratoire d’analyse miniature. La sonde accompagnera 67P/Churyumov–Gerasimenko pendant plus d’un an jusqu’au point de son orbite le plus proche du Soleil. Elle aidera à mieux comprendre le rôle des comètes dans l’évolution du système solaire.

Rosetta a été lancée le 2 mars 2004. Son voyage l’a emmenée trois fois autour de la Terre, une fois autour de Mars et lui a fait survoler et photographier deux astéroïdes (Steins en 2008 et Lutèce en 2010). En juillet 2011, alors qu’elle voyageait à 800 millions de kilomètres du Soleil, Rosetta a orienté ses panneaux solaires vers la lumière, réduit sa vitesse et a été mise en hibernation.


[style1;Instrumentation de pointe]
Avec son orbiteur et son atterrisseur Philae, la mission a mobilisé plus de 300 scientifiques dans toute l’Europe, dont les équipes du LATMOS. Le laboratoire a participé à sept des instruments de mesure haute performance de Rosetta (cinq sur l’orbiteur et deux surPhilae). L’un d’entre eux, CONSERT (pour Cometnucleus soundingexperiment by radiowavetransmission), a été conçu, réalisé et testé intégralement par les scientifiques de l’OVSQ. Ce sondeur hyperfréquence, implanté sur l’orbiteur et l’atterrisseur, analysera le noyau cométaire.