Accès direct au contenu

Dans :


Imprimer la page
impression pdf

Site institutionnel > La Recherche > Actualités > les soutenances de thèse

« The Black Metropolis (Re)naissance et représentations d’un espace urbain Harlem 1920-1940 » par Véronique JULLIEN

Discipline : langues et littératures anglaises et anglo-saxonnes, Laboratoire : Centre d’Histoire Culturelle des Sociétés Contemporaines – CHCSC

Résumé
Cette thèse porte sur l’émergence de Harlem comme métropole noire dans les années 20, sur son déclin progressif dans les années 30 et sur les répercussions sur la communauté qui y réside, qui le transforme et le pratique à travers des actions et des discours. Durant ces deux décennies, le quartier subit des mutations importantes dans sa structure et par conséquent dans ses représentations. Harlem se transforme en quartier noir à population éclectique, et en métropole culturelle, artistique et intellectuelle qui génère aussi bien succès et fierté identitaire que débats et dissensions. Harlem devient aussi un ghetto aux conditions de vie fortement dégradées mais qui déclenchent la mobilisation politique des Harlémites qui s’expriment et affirment leur volonté de peser sur la scène nationale malgré leurs divisons. Lieu de paradoxes, lieu hétérogène aux multiples facettes, en proie aux tensions intracommunautaires et intercommunautaires, Harlem garde malgré tout une certaine unité et se construit autour de ses contradictions comme un lieu emblématique de la communauté afro-américaine. A travers une approche pluridisciplinaire et à travers un examen approfondi de sources primaires comme la presse, noire et blanche, locale et nationale, ainsi qu’un travail sur les productions artistiques, notamment celles de la Harlem Renaissance, et des ouvrages sociologiques et historiques de l’époque, cette thèse cherche à rendre compte des transformations de Harlem, espace géographique et espace-imagé, et à analyser la naissance, la renaissance et les représentations de cet espace urbain si particulier.

Abstract
This Ph.D. dissertation deals with the rising of Harlem as a Black Metropolis in the 1920s, its progressive decline in the 1930s and the consequences regarding the inhabitants practicing this urban space through their actions and discourses. During these two decades, the neighborhood underwent profound changes in its structure as well as in its representations. Harlem became a black neighborhood with a heterogeneous population, and a cultural, artistic and intellectual metropolis which fostered success and identity pride as well as debates and dissent. Harlem turned also into a ghetto where living conditions deteriorated drastically; nevertheless Harlemites continued to express themselves and asserted their will to gain as a group on the national scene despite strong divisions. A heterogeneous neighborhood with multiple facets, rife with intra- and interracial tensions, Harlem nevertheless kept some unity and built itself around its contradictions. This Ph.D. dissertation adopts a multidisciplinary approach privileging a thorough examination of primary sources, in particular the Black and White press, both local and national. It also engages in a detailed study of artistic productions of the time, among them those of the Harlem Renaissance, as well as historical and sociological studies of that period. This study attempts to analyze the transformations of Harlem, the geographical and the imaginary space, and to follow the birth, the renaissance and the representations of this unique urban space.

Membres du jury :

Ada SAVIN, Professeur des universités, Université de Versailles St Quentin en Yvelines, Directeur de these
Laurence GERVAIS , Professeur des universités, Université Paris-Ouest Nanterre, Rapporteur
Hélène LE DANTEC-LOWRY, Professeur des universités, Paris 3 Sorbonne-Nouvelle, Rapporteur
Sandrine FERRé-RODE, Maître de conférences, Université de Versailles St Quentin en Yvelines, Examinateur
Jean-Paul ROCCHI, Professeur des universités, Univeristé de Marne-La-Valléé, Examinateur

Dernière mise à jour de cette page : 10 mai 2017


outils accès dossiers réseaux logo_uvsq