Vous êtes ici : UVSQ RecherchePanorama de la recherchePublications et ouvrages

L’Écriture de l’histoire au Moyen Âge

Contraintes génériques, contraintes documentaires
Sous la direction d'Étienne Anheim, Pierre Chastang, Francine Mora-Lebrun et Anne Rochebouet
Classiques Garnier
ISBN : 978-2-8124-4817-1
416 pages
46 €

le 19 novembre 2015

le 19 novembre 2015

Dans une perspective interdisciplinaire, ce livre interroge la pratique de l’écriture de l’histoire au Moyen Âge entre les contraintes génériques imposées par le travail d’écriture et de réécriture et le recours à des réalités documentaires, indispensables à la dimension référentielle du discours.

Taking an interdisciplinary perspective, this book interrogates the practice of writing history in the Middle Ages, situating it between the generic constraints imposed on the work of writing and rewriting and the necessary recourse to documentary realities, indispensable for the referential dimension of the discourse.

> Table des matières
> Bon de commande
> Colloque international "L'écriture de l'histoire au Moyen Âge (XIe-XVe siècle)"
> Le colloque en vidéo
Informations complémentaires
Jean-Yves Mollier est professeur d’histoire contemporaine à l’université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines et membre du CHCSC. Spécialiste d’histoire du livre et de l’édition, il a publié de nombreux ouvrages sur le sujet en insistant sur les dimensions économique, sociale, politique et culturelle de cet univers. Parmi ses dernières publications : Une autre histoire de l'édition française (2015),  La mise au pas des écrivains : L’impossible mission de l’abbé Bethléem au XXè siècle, (2014) et avec Bruno Dubot, Histoire de la Librairie Larousse (1852-2010), (2012).