Vous êtes ici : UVSQ RechercheActualités de la recherche | Innovation

La campagne de mesures ChArMEx en direct !

Mieux comprendre les interactions entre pollution atmosphérique et climat en dressant un état des lieux complet de la pollution atmosphérique en Méditerranée, voici l’objectif de la campagne ChArMEx, du programme MISTRALS, menée jusqu’à la mi-août par une centaine de scientifiques et d’ingénieurs.

le 26 juillet 2013

Publiée vendredi 26 juillet 2013

Fortement impliqués dans ce projet, les membres des laboratoires LSCE, LISA, LATMOS, LMD et LOCEAN rattachés à l’Institut Pierre Simon Laplace tiennent un carnet de campagne pour partager leurs activités au jour le jour.

Véritable laboratoire climatique naturel, la Méditerranée nord-occidentale accueille en ce moment avions, ballons dérivants, ballons sondes, voilier à pile hydrogène, en plus des instruments de mesure déployés depuis le sol. Plus d’une centaine de scientifiques d’une dizaine de pays sont mobilisés pour réaliser l’inventaire le plus complet jamais réalisé des espèces chimiques présentes dans l’atmosphère, de leurs transformations au cours du transport des masses d’air, et de leurs impacts sur le climat régional.

Lancé en 2010, ChArMEx a déjà fait l’objet d’une première campagne de mesures intensives en juin-juillet 2012, dont les résultats, compilés à ceux de la campagne actuelle, contribueront à affiner la représentation des processus dans les modèles climatiques et de prévision de qualité de l’air.

ChArMEx (Chemistry-Aerosol Mediterranean Experiment) s’inscrit dans le méta-programme international et interdisciplinaire MISTRALS (Mediterranean Integrated Studies aT Regional And Local Scales, 2010-2020). Dédié à la compréhension du fonctionnement du bassin Méditerranéen et piloté par le CNRS, MISTRALS France est soutenu par 13 organismes (CNRS, IRD, Météo-France, Ademe, BRGM, CEA, Cirad, Irstea, CNES, Ifremer, IFP, Inra, IRSN).