Vous êtes ici : UVSQ RechercheActualités de la recherche | Innovation

Le battement d’aile du Groenland

Outre la montée du niveau des eaux, la fonte du Groenland pourrait perturber la circulation océanique à l’échelle de la planète et impacter la dynamique atmosphérique des zones de mousson. Voici la conclusion d’une étude associant le LSCE*. Par Fabrice Demarthon

le 11 juillet 2017

Publié dans Les défis du CEA, Juillet-août 2017 N°219
> Télécharger l’article Le battement d’aile du Groenland
[legende-image]1262860997548[/legende-image]
*Laboratoire des Sciences du climat et de l’environnement (UMR 8212 CEA/CNRS/UVSQ)
Informations complémentaires
Notes
1. Source photo : Nasa.
2. Étude CEA, CNRS, IRD, UVSQ, Universités de Madrid et d’Abidjan, financée par le CEA.