Vous êtes ici : UVSQ RecherchePanorama de la recherchePublications et ouvrages

Le Temps des Médias n°13

N°13, publié par la SPHM (Société Pour l'Histoire des Médias), sous la direction de Christian Delporte, 274 pages - 25 € - ISBN : 978-2-84736-455-2

le 6 janvier 2010

hiver 2009 - 2010
En France et dans de nombreux pays d'Europe et du monde, l'histoire de la télévision des cinquante dernières années s'illustre par une lutte continue en faveur de l'indépendance politique, institutionnelle, économique, sociale, culturelle. Pour qu'émergent une information libre, des programmes originaux et créatifs, pour dégager les voies et les moyens de l'indépendance du média télévision, il a été nécessaire de se prémunir d'un ensemble de pressions exercées par des gouvernements, des partis, des réseaux, des groupes d'influences qui entendent contrôler les institutions et les hommes. Cette altération de la vie démocratique s'accompagne souvent du contrôle ou même de la censure des programmes. Les garanties apportées par les États s'avèrent alors fondamentales. Dans les régimes démocratiques les télévisions ont mis en place des instances de régulation, clarifiant ainsi le rôle respectif de l'État, des gouvernements et des institutions, des journalistes et gens de métier, ainsi que celui de la société civile. Elles ont progressivement élaboré des stratégies de défense, en s'appuyant sur leurs héritages historiques, quelquefois d'ailleurs pour s'en prémunir, et pour juguler les pesanteurs et les contraintes. Ainsi les textes législatifs et réglementaires obtenus souvent de haute lutte constituent la première protection des libertés.
Cette recherche de l'indépendance prend des formes différentes entre télévision de service public et télévision privatisée. Selon le régime politique dominant, elle est plus ou moins aboutie et efficace. Dans tous les cas, elle s'appuie sur l'affirmation du rôle des professionnels et de leur éthique, sur les garanties de liberté qu'offrent les circulations des contenus entre différents médias. Elle repose sur une utilisation pertinente des moyens techniques nécessaires à cette indépendance. Les réseaux de télévision se situent eux-mêmes dans des relations de pouvoir à l'échelle internationale dont il faut analyser la configuration.
Si ce numéro 13 du Temps des Médias est centré sur la télévision dans une vision diachronique, il prend également en compte les changements les plus récents et invite à des comparaisons internationales. C'est une première approche de ces questions que souhaite proposer la revue, en cherchant pour chaque contribution à proposer de véritables "études de cas" et une approche sur différents niveaux : les principales évolutions de la recherche de l'indépendance
Informations complémentaires
Christian Delporte est directeur du Centre d'histoire culturelle des sociétés contemporaines et professeur à l'UVSQ.

Contact :
Frédéric Durand
01 46 34 42 32
fdurand@nouveau-monde.net