Vous êtes ici : UVSQ RecherchePanorama de la recherchePublications et ouvrages

Littérature et vanité

Sous la direction de Jean-Charles DARMON
Editions : Presses universitaires de France (PUF)
ISBN : 978-2-13-057814-7
278 pages
28 €

le 20 février 2011

février 2011
Parmi les grands textes bibliques sans cesse repris par la littérature, la philosophie et les arts, L’Ecclésiaste occupe, dans notre mémoire, une place singulière. On a voulu essayer ici de mettre en perspective la prodigieuse variété de ses disséminations et de ses effets, à la lumière de la littérature qu’il hanta sur des modes si différents.
De Montaigne à Arendt en passant par L’Ecclésiaste des Libertins, de Poussin, de Pascal, de Voltaire, de Chateaubriand, de Renan, ou encore celui des Décadents et de leurs successeurs, il s’agit tout d’abord, en cette enquête collective, de faire état de certains de ses déplacements majeurs, entre divers moments de l’histoire de la pensée et des représentations où sa trace fut particulièrement marquante.
Au terme du parcours, nous avons demandé à des écrivains et des philosophes de l’époque présente de dire ce qui constitue aujourd’hui, à leurs yeux, la singulière fécondité de L’Ecclésiaste.
Informations complémentaires
Ce volume, publié sous la direction de Jean-Charles Darmon, s’inscrit dans le cadre des activités du Centre de recherches sur les relations entre littérature, philosophie et morale de l’École normale supérieure (USR 3308, CNRS-ENS), en partenariat avec l’équipe « États, Sociétés, Religion » de l’Université de Versailles- Saint-Quentin et le Centre d’étude de la langue et de la littérature françaises des XVIIe et XVIIIe siècles (UMR 8599, CNRS-Paris- Sorbonne).
Y ont contribué : Antoine Compagnon, Philippe Sellier, Alain Mérot, Jean-Charles Darmon, Guillaume Métayer, Emmanuelle Tabet, Perrine Simon-Nahum, Jean de Palacio, Maël Renouard, Michael Edwards, André Comte-Sponville, Vincent Delecroix, Frédéric Worms et Jacques Roubaud.