Vous êtes ici : UVSQ Vous êtesJournalisteEspace presse

L'université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines (UVSQ) retrouve son autonomie budgétaire

La clôture définitive des comptes 2014 de l'UVSQ, approuvée lors du conseil d'administration du 31 mars 2015, atteste une nette amélioration de sa situation financière qui a conduit le Recteur de l'Académie de Versailles à lui rendre son entière autonomie budgétaire.

le 2 avril 2015

Publié jeudi 2 avril 2015
[style1;Un résultat positif pour l'exercice 2014]Avec un résultat positif de 4,6 millions d’euros constaté lors de l’approbation de la clôture des comptes de l’exercice 2014, l’équilibre budgétaire de l’UVSQ est atteint plus tôt que ne le prévoyait le calendrier du Plan de Retour à l’Equilibre, approuvé par le Conseil d’Administration de l'UVSQ. Le solde du fonds de roulement (6 millions d’euros) et de la trésorerie sont les indicateurs tangibles de la voie du redressement dans laquelle s'est engagée l'université.

Les efforts collectifs importants consentis par l’ensemble de la communauté universitaire de l’UVSQ, dans tous les secteurs, ont donc porté leurs fruits.


[style1;Un équilibre budgetaire à consolider]« L’équilibre doit être désormais consolidé pour assurer notre plein redressement » déclare Jean-Luc Vayssière, président de l’université. « Les choix qui nous ont guidé durant cet épisode difficile ont porté leurs fruits, sans que soit affectée l’attractivité de notre université ».


[style1; L'UVSQ, une opportunité pour l'université Paris-Saclay]Pierre-Yves Duwoye, Recteur de l’académie de Versailles, salue le travail important réalisé conjointement par les équipes de l’université et celles du Rectorat dans une période « particulièrement difficile » et aussi « rapidement ».

« La situation s’étant nettement améliorée, il a été décidé de donner à nouveau la main en matière d’autonomie budgétaire, déclare-t-il aux administrateurs. Vous représentez une très belle université, qui est une opportunité pour l’Académie, le département et l’Ile de France, et aussi pour l’Université Paris-Saclay qui compte sur vous et au sein de laquelle vous devez préserver votre diversité ».