Vous êtes ici : UVSQ RecherchePanorama de la recherchePublications et ouvrages

Sociologie de la police - Politiques, organisations, réformes

le 11 septembre 2015

de Fabien Jobard et Jacques de Maillard (Auteurs)
Éditions Armand Colin
29€ (physique), 22.99€ (numérique)
ISBN : 9782707125521

La police au sens large – nationale, municipale, privée, gendarmerie – constitue un véritable acteur du jeu politique et un enjeu d’une centralité croissante dans le débat public. Mais elle est aussi un instrument de production de sens et de représentations politiques en ce qu’elle contribue à l’émergence de catégories descriptives qui participent de l’imaginaire collectif : crime crapuleux, outrage, racaille, violence collective, manifestation, ordre public… en sont des exemples connus. La police est devenue un élément incontournable des sociétés contemporaines.

Pourquoi et comment la police s’est-elle constituée ? Quelle est la nature de l’organisation policière et quels rapports entretient-elle avec les autorités politiques ? Qui sont les agents de police (leur origine, leur profil) ? En quoi consistent leurs activités et quelles en sont les déviances ? Quelles transformations et réformes sont aujourd’hui possibles ?
Informations complémentaires
Fabien Jobard est directeur de recherches au CNRS, chercheur au Centre Marc Bloch (Berlin). Il a été le directeur du Centre de recherches sociologiques sur le droit et les institutions pénales (Cesdip).

Jacques de Maillard est professeur des universités à l’université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines et membre de l’Institut universitaire de France. Il est le directeur-adjoint du Cesdip.