Vous êtes ici : UVSQ RechercheActualités de la recherche | Innovation

Création du laboratoire Biothérapies appliquées aux handicaps neuromusculaires

Le 14 novembre dernier, Jean-Luc Vayssière, Président de l’UVSQ, et Patrick Rampal, Président du Conseil d’administration du Centre scientifique de Monaco, ont signé une convention de création du LIA BAHN.

le 14 novembre 2013

Publié vendredi 15 novembre 2013
Ce laboratoire international associe l’équipe biothérapies des maladies du système neuromusculaire (UVSQ), dirigée par Luis Garcia, et l’unité de recherche en biologie médicale du Centre scientifique de Monaco, représentée par Denis Allemand.

Le docteur Luis Garcia et le professeur Denis Allemand,  responsables scientifiques du LIA BAHN, mèneront les programmes de recherche dont les objectifs sont les suivants:
la consolidation et le développement d’une recherche translationnelle innovante pour des maladies dont les besoins thérapeutiques ne sont pas encore couverts ;
la création de synergies et la coopération pluridisciplinaire par le co-développement de nouveaux outils moléculaires issus des biotechnologies pour le traitement de maladies génétiques et/ou oncologiques.

Plus précisément, ces programmes concerneront le développement de nouvelles stratégies de thérapie génique et d’épissothérapie*, dont l’essor permet d’envisager prochainement une valorisation importante dans les domaines biotechnologique et clinique.
Le LIA BAHN contribuera en particulier aux études liées à la thérapie génique pour le traitement de la myopathie de Duchenne.

Ces recherches s’appuieront sur les plateformes technologiques de l’UFR des sciences de la santé Simone Veil (UVSQ) et celles installées au sein du CSM, ainsi que sur de fortes collaborations internationales.
Ce LIA s’inscrit pleinement dans la dynamique de mise en place de collaboration de recherche – ici, dans le domaine des sciences du vivant - définie par l’UVSQ dans son contrat quinquennal, d’une part, et dans le cadre de l’émergence d’un nouvel axe de recherche en biologie médicale en principauté de Monaco selon les volontés de S.A.S. le Prince Albert II, d’autre part.

*Technique consistant à rétablir un cadre de lecture à l’intérieur du gène rendant possible la production dune protéine fonctionnelle.

Informations complémentaires
UFR sciences de la santé Simone Veil
2 avenue de la Source de la Bièvre
78180 Montigny-Le-Bretonneux

Centre Scientifique de Monaco
8 Quai Antoine Ier
MC 98000 MONACO

Contact
Annelise Gounon-Pesquet, chargée de mission communication scientifique
DREDVal direction.recherche@uvsq.fr