Vous êtes ici : UVSQ RechercheDoctorat

"Enjeux de la gestion durable des espaces autour des aires protégées : le cas de la conservation du parc national de Taï en Côte-d'Ivoire" par Kouadio Boniface Komena

Discipline : sciences économique, laboratoire : CEMOTEV-Centre d'études sur la mondialisation, les territoires et les vulnérabilités

Résumé :
Des défaillances de la gestion des ressources naturelles communes par le marché ou l'Etat, émerge un nouveau mode de gouvernance: la gestion participative impliquant les communautés locales. Depuis plus de deux decennies, ce nouveau paradigme repose sur l'argument selon lequel ces communautés, dotées d’un capital social, s'auto-organisent pour gérer efficacement leurs ressources. Il est soutenu voire imposé par les institutions internationales dans les projets. La gestion ivoirienne des ressources naturelles n’échappe pas à cette donne. Ainsi le projet de gestion durable du Parc National de Taï et sa périphérie dans le Sud-Ouest, une zone d’immigration agricole, s’inscrit dans ce cadre. La sensibilisation et la participation des acteurs locaux, la promotion des activités génératrices de revenu sont les principales mesures préconisées. Après plus d'une décennie d'application de celles-ci, les résultats ne sont pas tangibles.
Ce travail essaie de comprendre cette situation sur la base des conditions socio-économiques et environnementales de la zone. Il ressort que les communautés riveraines au parc font face à des adversités émanant des interactions des systèmes socio-économiques et écologiques modifiant leur environnement de production agricole: déforestation engendrant la perte de la fertilité des sols, raréfaction de la forêt-terre, rapports conflictuels entre les communautés et avec les ressources naturelles liés à la gestion du capital foncier. Mais les interventions de l’Etat ne prennent pas suffisamment en compte ces adversités reposant fondamentalement sur la gestion du capital foncier qui est un facteur structurant. Un recadrage de ces interventions s’avère nécessaire.
Abstract :
Failure of the management of commons natural resource by the market or the state, emerges a new mode of governance: participatory management involving local communities. For over two decades, this new paradigm is based on the argument that these communities, with a social capital, self-organize to effectively manage their resources. It is supported or imposed by international institutions in projects. The Ivorian natural resource management is not an exception to this situation. And the sustainable management of the Tai National Park and surrounding areas in the South West, an area of agricultural immigration fits into this framework. Awareness and participation of local stakeholders, promotion of income-generating activities are the main measures. After more than a decade of implementation thereof, the results are not tangible.
This work tries to understand the situation on the basis of socio-economic and environmental area conditions. It appears that the local communities around the park face adversities from the interactions of socio-economic and ecological systems transforming their agricultural production environment: deforestation causing the loss of soil fertility, depletion of the forest-land, conflicting relationships communities and natural resources related to the management of land resources. But government interventions do not sufficiently take into account these adversities based fundamentally on the management of land capital which is a structural factor. Reframing of these interventions is needed.
 
Informations complémentaires
Catherine BARON, Professeur des Universités, à l’Institut d’Etudes de Sciences Politiques de Toulouse 1 – Rapporteur
Sylvie FERRARI, Maître de Conférences, HDR, à l’Université de Montesquieu-Bordeaux 4 – Rapporteur
Jérôme BALLET, Maître de Conférences, HDR, à l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines – Directeur de thèse
Jean-Luc DUBOIS, Directeur de Recherche, à l’Institut de Recherche pour le Développement – IRD – Bondy France-Nord - Examinateur
Mama OUATTARA, Professeur des Universités, à l’Université Félix Houphouët Boigny, Abidjan – Côte d’Ivoire - Examinateur

Contact :
DREDVal Service FED :