Vous êtes ici : UVSQ RechercheStructures de rechercheLes plateformes technologiques

PatrimEx - Conserver le patrimoine matériel et percer ses mystères

Communauté scientifique

La plateforme Patrimoines matériels : réseau d’instrumentation multisites expérimental (Patrimex) répond de multiple façon aux défis de l’analyse, de la préservation et de la restauration du patrimoine matériel. Elle s’adresse à l’ensemble de la communauté scientifique et aux partenaires du laboratoire d’excellence Patrima. Patrimex développe et exploite pour cela les synergies d’un ensemble de plateformes instrumentales installées sur plusieurs sites.

Domaines d’applications

  • patrimoine (en priorité)
  • cosmétiques
  • santé
  • expertise criminalistique
  • police scientifique et judiciaire

Atouts

  • l’utilisation des interactions ondes lumineuses – patrimoine matériel sous toutes ses formes (monuments, statues, tableaux, manuscrits, archives, instruments anciens)
  • une implantation au cœur du synchrotron Soleil avec la plateforme Institut photonique d’analyse non-destructive européen des matériaux anciens, Ipanema (structure de recherche dédiée à l’étude des matériaux du patrimoine)
  • l’expertise d’une communauté scientifique structurée autour du laboratoire d’excellence Patrima (labellisé investissement d’avenir par le Commissariat Général à l’Investissement)
  • le développement pour 2014 d’outils laser innovants répondant aux enjeux de caractérisation et de restauration du patrimoine matériel
  • la création d’une base de données perfectionnée sur l’analyse du patrimoine

Focus : synchrotron & le patrimoine

Le Synchrotron permet d’explorer de façon non-destructive le cœur de la matière grâce au rayonnement produit par la circulation d’électrons à une vitesse proche de celle de la lumière. Patrimex y développe une instrumentation optimisée pour les matériaux anciens. Les résultats obtenus laisseront envisager de nouvelles techniques de restauration.

Ces outils innovants seront mis à la disposition de la communauté scientifique et des institutions partenaires de Patrima.

Des versions embarquées dans une plateforme mobile permettront au LRMH (Laboratoire de recherche des monuments historiques), de faire des analyses sur site, pour tous les monuments historiques.