Vous êtes ici : UVSQ Vous êtesJournalisteEspace presse

Un nouvel instrument à la disposition de la communauté des scientifiques en sciences de la Terre

Le 20 janvier était inauguré au laboratoire Géosciences Paris-Sud (Université Paris-Sud/CNRS), un nouvel instrument qui permettra à la communauté des géochimistes et géologues de réaliser de nouveaux types de mesure relatifs à la radioactivité. Premier appareil de ce type en Ile-de-France, il a pu être acquis grace aux soutiens de la région île de France, de la fondation BNP Paribas, de l’Université Paris-Sud, du CNRS et aux fonds propres des laboratoires GEOPS et LSCE.

le 27 janvier 2016

samedi 27 janvier 2016
Dans le cadre d’un projet sur les Sciences de l’Environnement, du Climat et de la Terre, le laboratoire Géosciences Paris-Sud (GEOPS – Université Paris-Sud/CNRS) en partenariat avec le Laboratoire des Sciences du Climat et de l’Environnement (LSCE – UVSQ/CEA/CNRS) s’équipe d’un système d’ablation laser couplé à un spectromètre de masse à source plasma de type ICPMS -Haute Résolution (ELEMENT XR Thermofisher Scientific couplé à un Laser excimer Teledyne). Cet instrument permettra la mesure d’éléments radioactifs, radiogéniques et stables pour différents types d’échantillons (sédiments, sols, eau, roches, minéraux) de façon ponctuelle avec l’ablation laser (analyse micrométrique) ou sur les échantillons mis en solution directement. La précision, sensibilité et stabilité de cet instrument permettra de mener une recherche compétitive et innovante en utilisant les éléments chimiques à la fois chronomètres et marqueurs des interactions entre les différentes composantes du Système Terre (océan, croûte terrestre), à différentes échelles spatiales (du micron au millimètre) et temporelles (de 10 à 106 ans).

À l’initiative de plusieurs laboratoires franciliens (LSCE, GEOPS, ESE, CSNSM, ICMMO ) rassemblés au sein de l’Université Paris Saclay, l’acquisition de cet instrument s’inscrit dans le cadre de la plateforme analytique commune de géochimie et géochronologie entre GEOPS et le LSCE (PANOPLY). Le financement d’un tel instrument fédérateur à été permit grâce aux soutiens de la région île de France, de la fondation BNP Paribas, de l’Université Paris-Sud, du CNRS et aux fonds propres des laboratoires GEOPS et LSCE.

Ce nouvel instrument a été inauguré mercredi 20 janvier 2016 à GEOPS au bâtiment 504 de l’Université Paris Sud, à 9h.
Informations complémentaires
Télécharcher le communiqué de presse
LSCE : Laboratoire des sciences du climat et de l’environnement (UVSQ/CEA/CNRS),
GEOPS : Géosciences Paris-Sud (Université Paris-Sud/CNRS),
ESE : Ecologie, Systématique et Evolution (Université Paris-Sud/CNRS/AgroParitech)

  • En savoir plus
Site du LSCE
Site de l’IPSL
Site de l’OVSQ
Site du GEOPS

  • Contact presse
Cécile Pérol, université Paris-Sud cecile.perol@u-psud.fr
Mise en ligne par Annelise Gounon-Pesquet, chargée de communication scientifique
annelise.gounon-pesquet@uvsq.fr