Vous êtes ici : UVSQ RecherchePanorama de la recherchePublications et ouvrages

Andrew Abbott et l'héritage de l'école de Chicago

le 17 mars 2016

Didier Demazière et Morgan Jouvenet
Collection : En temps & lieux
Mars 2016
ISBN : 978-2-7132-2498-0
496 pages
26 €

Présentation


Ce livre offre une introduction plurielle et approfondie aux travaux d’Andrew Abbott, l’une des figures majeures de la sociologie contemporaine. En deux tomes, il révèle les importants chantiers théoriques et empiriques ouverts par Abbott, et discute des thèses originales – et souvent provocantes – qui apparaissent ici comme les prolongements d’un héritage quelque peu oublié de l’école de Chicago, courant sociologique pionnier et parmi les plus influents.

Ce tome 1 rassemble des traductions de textes majeurs d’Abbott, des contributions de spécialistes clarifiant ses apports, une réponse inédite d’Abbott et une bibliographie complète permettant de se repérer dans une œuvre jusqu’à présent très peu traduite en français.

 
Ce premier tome édité en format papier sera bientôt disponible en format numérique et accompagné d’un second tome numérique.

 
Avec des textes de : Andrew Abbott, Daniel Cefaï, Didier Demazière, Ivan Ermakoff, Jean-Louis Fabiani, Pierre François, Mathieu Hauchecorne, Morgan Jouvenet, Heather MacIndoe, Pierre-Michel Menger, Stanislas Morel, Étienne Ollion, Geneviève Pruvost et Claire Zalc.



Didier Demazière est chercheur au CNRS et membre du Centre de Sociologie des Organisations (CNRS/Sciences Po). Ses intérêts de recherche concernent la dynamique de professions, les carrières biographiques, les marchés du travail. Ses terrains d'enquête actuels portent sur les élus politiques et leurs entourages, les chômeurs et les conseillers à l'emploi, les agents de joueurs et les sportifs. Il a été de 2011 à 2015 président de l'Association Française de Sociologue, et est rédacteur en chef de la revue Sociologie du Travail.


Morgan Jouvenet est chercheur au CNRS, membre du laboratoire Printemps (CNRS, Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines). Ses travaux se rapportent aujourd'hui essentiellement aux science studies. Ses enquêtes l'ont aussi conduit à croiser la sociologie du travail et des professions avec la sociologie économique (dans le cadre d'un travail en cours sur les agents des joueurs de football, avec D. Demazière), et avec la sociologie de l'art et des institutions culturelles.