Aller au contenu

| | |

Vous êtes ici : UVSQ RechercheGrands dossiers, publications, distinctions

Baromètre Science Ouverte UVSQ

Dans une année 2021 marquée par un accroissement de l’accès ouvert et le lancement du deuxième Plan National pour la Science Ouverte aux ambitions et moyens élargis, l’UVSQ, pour la deuxième année consécutive, édite son baromètre de la science ouverte qui éclaire le taux et le type d’accès ouvert des publications scientifiques.

Celui-ci est issu du baromètre adapté à l’échelle institutionnelle par l’université de Lorraine en mars 2020, d’après le baromètre français de la science ouverte publié par le Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (MESRI) depuis 2019. De nombreux autres baromètres institutionnels sont à présent édités, notamment à l’Université d’Évry et celle de Paris-Saclay

Le périmètre ciblé est celui des publications des unités de recherches dont l’UVSQ est tutelle. Les sources utilisées sont les principales bases de données des publications : HAL, Lens, Pubmed, Scopus et le WoS. Enfin, les informations concernant le type d’accès ouvert ont été obtenues par croisement avec les données de Unpaywall.

Afin de limiter les lacunes, les publications dans HAL sans DOI ont été intégrées. La méthode, le code et les données obtenues sont disponibles sur la plateforme Github. Le baromètre sera mis à jour annuellement. Les données de l'analyse de 2021 ont été extraites au début du mois de janvier 2022.
Proportion des publications en accès ouvert

A droite, les résultats mesurés cette année, à gauche, pour comparaison, ceux mesurés l'année dernière. La part de l’accès ouvert a augmenté. Pour la première fois, la barre des deux tiers de publications en accès ouvert est franchie.

Evolution du taux d'accès ouvert
 

L’accès ouvert simultané chez les éditeurs et en archive ouverte, prépondérant dès 2015, ne cesse de voir sa part augmenter.

Taux d'accès ouvert par discipline

En prenant soin de ne pas considérer les disciplines sous représentées, pour lesquelles il est difficile de faire des interprétations (Engineering, Mathematics, Social sciences), on constate que toutes les disciplines participent à l'augmentation du segment “Editeur et Archives ouvertes”, sauf les “Humanities” qui ne bougent pas par rapport aux années antérieures.
Taux d'accès ouvert par éditeur
 

La situation est contrastée selon les éditeurs, ce qui était déjà le cas l’année dernière. La progression de l’accès ouvert est assez générale partout. L’avancée spectaculaire du taux de dépôt en archive ouverte d’ACS (65 % cette année contre 18 % l’année dernière) fait suite à un accord signé en 2020, qui intègre le dépôt automatique des manuscrits auteurs acceptés dans l’archive ouverte du MIT. Chez Elsevier, où c’est le segment “Editeur et Archives ouvertes” qui augmente de façon drastique (31 % cette année contre 8 % l’année dernière), la situation est comparable.  
 

Evolution des statuts Unpaywall

Unpaywall analyse les modes d’accès de l’ensemble de la production académique mondiale et attribue des statuts, “closed” marquant l’accès fermé et les autres statuts l’accès libre. Les deux statuts “hybrid” et “gold” supposent le paiement d’APC. On constate que ce modèle est en augmentation.
 

contact hal.bib@uvsq.fr