Aller au contenu

| | |

Vous êtes ici : UVSQ RechercheActualités de la recherche | Innovation

Séance 5 - TRIBU/A3 - "Attribution et travaux scientifiques"

Cinquième séminaire du projet TRIBU/A3 porté par le DANTE de l'Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines et l'Ecole de droit de Sciences Po, avec la collaboration de l'ENS Paris-Saclay et le soutien de la MSH Paris-Saclay.

le 18 mai 2022

mercredi 18 mai 2022
17h45-20h
Sciences Po
1 place St Thomas d'Aquin
75006 Paris
Salle C. S25
ou en ligne (Zoom)

Si les publications scientifiques peuvent être protégées par le droit d’auteur, les principes qui régissent leur attribution obéissent à des logiques différentes. La détermination des noms qui apparaissent sur un article scientifique n’a pas pour seul objet d’identifier les auteurs de l’œuvre mais, en suivant des règles propres à chaque discipline, établit des hiérarchies, distingue au sein du collectif, accorde des reconnaissances (plus que des droits) à certains, tandis qu’elle en exclut et invisibilise d’autres, les petites mains de la production scientifique, Le processus d’attribution scientifique n’institue pas en toute hypothèse un droit de propriété, pas plus que l’affirmation d’une empreinte personnelle et subjective, mais assigne une responsabilité épistémologique quant à la validation du travail scientifique et une garantie d’objectivité, vérifiée par les pairs, qui ne peut faire l’objet d’une appropriation exclusive.

Lorsque les publications scientifiques deviennent un marqueur de production, d’évaluation de carrière et de classement des institutions de recherche, la mention du nom sur une publication va bien au-delà de la seule reconnaissance par les pairs. Au point que l’apparition en 2020 d’un.e auteur.autrice étonnamment prolixe, Camille Noûs, qui a publié plus de 180 articles en un an dans diverses disciplines, permet d’interroger le sens de la politique quantitative de la publication scientifique où l’attribution se transforme en simples points à additionner.

Intervenants :

  • David Pontille, Chercheur CNRS au Centre de Sociologie de l’Innovation, Mines ParisTech, auteur de La signature scientifique – Une sociologie pragmatique de l’attribution
  • Agnès Robin, Maître de conférences HDR à l’Université de Montpellier, Laboratoire Innovation, Communication et Marché (LICeM), autrice de Droit des données de la recherche
  • Françoise Waquet, Historienne et directrice émérite de recherche au CNRS, autrice de Dans les coulisses de la science. Techniciens, petites mains et autres travailleurs invisibles
  • Jacques Haiech, Professeur honoraire de l’Université de Strasbourg, membre du collectif Rogue ESR à l’origine du projet Camille Noûs

Discussion


Inscription : severine.dusollier@sciencespo.fr