Aller au contenu

| | |

Vous êtes ici : UVSQ InternationalActualités internationales

Une conférence UVSQ suivie dans plus de 20 pays !

Dans le cadre du projet HLITL, l’UVSQ a organisé le 21 juin une conférence internationale en ligne suivie dans plus de 20 pays : “Beyond traditional student and staff mobility - new perspectives offered by digital technology”.

le 28 juin 2021

Le projet HLITL est un projet de partenariat stratégique Erasmus+ financé par l’Union européenne. Il est piloté par l’UVSQ et vise à déterminer quels sont les durées et les types de mobilité (physique, virtuelle, mixte) les plus efficaces en terme d’amélioration des compétences des étudiants et du personnel.

Outre l’UVSQ, le consortium du projet comporte 4 universités : les universités de Marburg, Budapest (ELTE), Lodz et Porto; ainsi que 2 institutions : Erasmus Student Network (ESN), l’une des plus importantes associations d’étudiants en Europe, et European University Foundation (EUF), qui a tissé des liens avec plus de 60 établissements d’enseignement supérieur en Europe.

La conférence en ligne “Beyond traditional student and staff mobility - new perspectives offered by digital technology” organisée par l’UVSQ avait pour but de disséminer les premiers résultats du projet à l’extérieur du consortium.

Après une présentation générale d’HLITL par M. Sikias (UVSQ), l’équipe du projet a donc mis à l’honneur les étapes importantes du projet ainsi que leurs conclusions. En se basant sur l’analyse de plus de 160 travaux de recherche, L. Erdei (ELTE, Hongrie) a expliqué quelles sont les compétences des étudiants qui peuvent être améliorées par la mobilité et quels sont les types et durées de mobilité les plus efficaces pour développer ces compétences. J. Leek et M. Rojek (U Lodz, Pologne) ont ensuite détaillé les résultats de leur étude portant sur les expériences et attentes en matière de mobilité virtuelle ou mixte d’environ 350 étudiants et personnels d’une vingtaine d’universités en Europe. M. Amaral (U Porto) a présenté les conditions techniques nécessaires à la mobilité virtuelle ou mixte. Puis J. Borm (UVSQ) a relaté une expérience de cours en ligne commun créé et mis en oeuvre par les enseignants de trois universités (U Porto, UVSQ, et U Marburg, Allemagne) afin de dégager à la fois les points positifs mais aussi les points plus délicats du processus. Enfin, C. Alvarez Benito (EUF) a énoncé des recommandations destinées au personnel des établissements en matière de mobilité physique, virtuelle et mixte.

Les soixante-dix participants issus de plus de vingt pays ont beaucoup apprécié cette conférence au sujet très actuel étant donné l’importance croissante de l’enseignement en ligne en ces temps de pandémie. Les prochains événements de dissémination du projet HLITL sont prévus en présentiel à Budapest, Marburg, Porto et Bruxelles. Nous ne manquerons pas de vous faire savoir s’ils ont lieu en virtuel afin de suivre les avancées de ce projet européen dont la dernière étape, à partir de la rentrée 2021, consistera à élaborer des recommandations en direction de la Commission européenne et des ministères en charge de l’enseignement supérieur.