Vous êtes ici : UVSQ FormationOffre de formationsFormations diplômantesLes mastersMasters UVSQ

DOMAINE(S) : Droit - Economie - Gestion

Master 2 Science politique, parcours Métiers du politique et gouvernance territoriale

DOMAINE(S) :
Droit - Economie - Gestion

Informations générales

Mention
Science politique
Discipline(s)
Science Politique
Droit Public
Durée des études
2 semestres
Composante(s)
Faculté de droit et de science politique (DSP)
Site(s) d'enseignement
Guyancourt (Saint-Quentin-en-Yvelines)
Formation diplômante
Formation initiale
Formation continue

Partant du constat de l’étroite interdépendance entre les activités politiques (politics) et la conduite de l’action publique (policy), le programme du master articule ces deux dimensions afin de :

·       fournir aux étudiant.e.s qui souhaitent s’engager dans l’action politique les connaissances et outils nécessaires pour l’orientation et la production de politiques publiques,

·       apporter à celles et ceux qui envisagent une carrière dans les collectivités territoriales ou d’autres parties prenantes des politiques locales les outils d’analyse de l’environnement politique dans lequel celles-ci s’inscrivent.

Ciblée sur les collectivités territoriales qui ont acquis une place centrale dans l’action publique en lien avec les niveaux nationaux et européens, et qui représentent le principal débouché professionnel pour les diplômé.e.s en science politique, la formation met l’accent sur l’acquisition de savoirs opérationnels et l’accumulation d’expériences professionnelles. Ces expériences permettent aux étudiant.e.s de mobiliser en situation les cadres d’analyse théoriques et les outils méthodologiques présentés en cours. Dans cette perspective de confrontation entre analyses et pratiques concrètes, les enseignements font intervenir à la fois des enseignants-chercheurs et des professionnels en charge d’ateliers méthodologiques, et l’évaluation de ces enseignements se fonde principalement sur des exercices pratiques. Ceci se traduit, outre la réalisation d’un stage de cinq mois à partir de février, par la conduite de projets collectifs de septembre à janvier dans le cadre desquels les étudiant.e.s doivent répondre à une commande d’expertise d’une collectivité territoriale sur une problématique d’action publique, sous la supervision d'un.e tuteur.rice, spécialiste de la question traitée, qui assure un encadrement méthodologique et apporte conseil et caution scientifiques.

Spécificités de la formation

L’importance donnée à la professionnalisation s’accompagne d’une ambition de formation par et à la recherche, en lien avec le laboratoire Printemps (CNRS) auquel ce master est adossé, autour de deux axes scientifiques principaux : l’analyse des transformations de l’exercice des métiers politiques, sous l’effet de la décentralisation, de la construction européenne et de la globalisation mais aussi de l’accélération du temps médiatique, des effets de la révolution numérique et de l’exigence croissante de concertation élargie d’une part ; l’analyse des changements de l’action publique dans les territoires, dans un contexte de recomposition de l’Etat, de redistribution de l’autorité et des responsabilités entre niveaux de gouvernement, de rôle croissant des acteurs privés dans l’action publique, et de renouvellement des instruments d’action publique, d’autre part. Les étudiant.e.s intéressé.e.s par la recherche peuvent d’ailleurs réaliser un mémoire sur ces thématiques et éventuellement continuer par une thèse. 

Compétences développées

Analyse des politiques publiques

  • Maîtrise des principaux outils d’analyse des politiques publiques, en particulier des politiques territoriales
  •  Compréhension de l’environnement et des enjeux politiques de l’action publique territoriale
  •  Maîtrise des règles juridiques (collectivités territoriales, parlement, politiques publiques)

 

Gestion de projet

  • Conduite d’étude (traduction d’une commande institutionnelle en dispositif d’enquête, élaboration et administration de questionnaires et guides d’entretien, traitement et analyse des données, rédaction de rapports et notes de synthèse)
  • Maîtrise des outils de pilotage et d’évaluation des politiques publiques
  • Pratique de la concertation avec les citoyens
  • Conception et mise en œuvre d’une stratégie de lobbying

 

Communication : capacités rédactionnelles et de synthèse, maitrise des techniques de communication

  • Rédaction de discours et de notes aux élus
  • Conception et mise en œuvre d’une communication média (rédaction de communiqués et de dossiers de presse, gestion des relations avec les journalistes)
  • Conception et mise en œuvre d’une communication digitale (community management, veille réseaux sociaux)
  • Conception de supports de présentation : restitution de travaux (rapports, diaporamas, affiches, pitch) et présentation de soi (CV, entretiens)

Partenaires

Le parcours métiers du politique et gouvernance territoriale s’appuie sur trois types de partenariat :

·       Le parcours de master 2 « métiers du politique et gouvernance territoriale » est porté conjointement par l’UVSQ et Sciences Po Saint-Germain-en-Laye. Ce partenariat, qui se matérialise dans la localisation des cours (2 jours par semaine à Sciences Po Saint-Germain et 1 jour à l’UVSQ), dans le recrutement opéré parmi les étudiants de 5e année de l’IEP et les étudiants de master science politique de l’UVSQ (ainsi que des étudiants extérieurs), et dans la délivrance d’un diplôme conjoint.

·       La formation s’appuie aussi largement sur les acteurs institutionnels du territoire (région, département, intercommunalités, communes, services de l’Etat, opérateurs publics…), qui passent commande chaque année de missions d’études ou de conseil qui sont réalisées par les étudiant.e.s du master dans le cadre des projets collectifs tutorés.

·       Enfin le parcours s’appuie sur un réseau professionnel dense d’ancien.ne.s étudiant.e.s du parcours « métiers du politique et gouvernance territoriale » ou de l’option « métiers du politique » de l’ancienne spécialité « carrières publiques et métiers du politique » qui réunit près de 200 diplômé.e.s. L’implication de ce réseau d’ancien.ne.s se traduit à la fois dans  des interventions dans le cadre du master et dans l’accueil d’étudiant.e.s en stage 

Conditions d'admission

La formation est ouverte prioritairement aux étudiants de 5e année de Sciences Po Saint-Germain-en-Laye et aux étudiants titulaires d’un master 1 en science politique de l’UVSQ. Elle est ouverte aux étudiants titulaires d’un master 1 en science politique d’autres établissements, ainsi qu’aux titulaires d’un master 1en droit, en sociologie, en histoire, en géographie, en lettres ou en philosophie.

Pour l'année 2019/2020 , la capacité d'accueil pour le parcours Métiers du politique et gouvernance territoriale est de 25 étudiants. 


Formation(s) requise(s)

Des connaissances préalables, en science politique, en droit public, en sociologie, en histoire (politique), en communication, en géographie ainsi que des qualités rédactionnelles sont souhaitables pour intégrer le parcours.

Inscription

Date d'ouverture de candidature : 10 mai 2019
Date de fermeture de candidature : 20 juin 2019

Modalités de recrutement : Pré-sélection sur dossier et sélection sur entretien des candidats (si nécessaire)

Pièces de candidatures spécifiques : Relevés de notes depuis le baccalauréat. Lettre de motivation et CV


Les étudiants internes et externes à notre UFR de Droit et de Science Politique devront faire une demande de "Validation des études" pour solliciter une inscription grâce e-Candidat (Plateforme de candidature en ligne de l'UVSQ).

Le dossier de candidature est dématérialisé.

Inscription en formation continue

Public concerné : salariés du secteur privé, intérimaires, agents de la fonction publique, travailleurs non-salariés, demandeurs d'emploi, contrat de professionnalisation pour les formations en alternance éligibles

- Si vous ne répondez pas aux Conditions d'Admission :
Téléchargez et complétez le dossier VAPP

- Dans tous les cas :
Téléchargez et complétez le dossier de candidature

Tarif et financements

Dispositif d’accompagnement à la reprise d’études

- Obtenir ce diplôme par la Validation des Acquis de l'Expérience

Contenu de la formation

SEMESTRE  5
Module 1 : L’environnement  des
Les enseignements sont concentrés sur 3 jours par semaine de septembre à janvier, pour un total de 264h de cours dont plus de 150H assurés par des intervenants professionnels.

 

Module 1 : L’environnement  des métiers du politique. 12 ECTS

  • Expertise politique et décision (coordonné par P. Hassenteufel, professeur de science politique, UVSQ-Sciences Po SGL) : 21h. 3 ECTS
  • Décentralisation et droit des collectivités territoriales (coordonné par S. Manson, professeur de droit public, UVSQ-Sciences Po SGL) : 24h. 3ECTS
  • Droit parlementaire (coordonné par Jean-Pierre Camby, administrateur de l’Assemblée Nationale) : 15h. 3 ECTS
  • Sociologie électorale (coordonné par C. Braconnier, professeure de science politique, UCP-Sciences Po SGL): 18h. 3 ECTS

 

Module  2 : Communication publique et politique, 12 ECTS

  • S’adresser aux médias : 18h. 4 ECTS
  • S’adresser aux décideurs : pratiques du lobbying (coordonné par X. Crettiez, professeur de science politique, UVSQ-Sciences Po SGL) : 24h. 4 ECTS
  • S’adresser aux citoyens (coordonné par J. Magne, responsable de la communication, Sciences Po SGL) : 24h. 4ECTS

 

Module 3 : Action publique territoriale. 12 ECTS

  • Politiques urbaines (coordonné par R. Epstein, maître de conférences en science politique, UCP-Sciences Po SGL) : 24h. 4ECTS
  • Pilotage de l’action publique territoriale (coordonné par R. Epstein, maître de conférences en science politique, UCP-Sciences Po SGL) : 24h. 4 ECTS
  • Transformations des institutions territoriales (coordonné par T. Le Goff, docteur en science politique, Institut d’Aménagement et d’urbanisme de la région Ile-de-France) : 18h. 4ECTS

 

Module 4 : Préparation aux métiers du politique, aux concours de la fonction publique territoriale et à la recherche, 24 ECTS

  • Ateliers méthodologiques (projet collectif) : 18h.  2ECTS
  • Anglais professionnel : 18h. 3ECTS
  • Pratique du conseil aux élus locaux (simulations) : 18h. 4ECTS
  •  Stage (ou mémoire de recherche ou i-EPrépa): 5 mois. 15 ECTS métiers du politique,  48 h  (6 ECTS)    

Contrôle de connaissances

La plupart des enseignements font l’objet d’un validation par des exercices écrits et/ou oraux en lien direct avec les pratiques professionnelles et /ou la préparation aux concours. Quelques enseignements (notamment droit parlementaire) font toutefois l’objet d’un examen oral ou écrit.

Stages

La durée des stages est de 20 semaines (5 mois). Ils font l’objet d’une convention et d’un suivi par le tuteur professionnel et le tuteur pédagogique (l’un des deux responsables du master). L’évaluation du stage se fonde sur un rapport de stage, la soutenance de celui-ci (en présence des deux tuteurs) et l’évaluation du stage par le tuteur professionnel.
Le stage peut correspondre soit  à une activité de collaborateur d’élu (cabinet d’un élu local, communication politique, expertise sur un ou plusieurs domaines de politique publique, assistant parlementaire …), ou de lobbying (dans une association, un groupe d’intérêts, un cabinet de lobbying, un think tank …) ou administrative en lien avec un domaine de politique publique ayant une dimension territoriale forte (dans une administration locale ou déconcentrée).

Le stage devra être l’occasion de mobiliser les connaissances théoriques acquises à travers les cours et séminaires ; de confronter la perception des réalités sociales, institutionnelles et organisationnelles avec les schémas et grilles d’analyse proposées par les enseignants et/ou tirés des lectures ; de mettre en pratique et d’approfondir les apprentissages méthodologiques ; d’être mis en contact direct avec un milieu professionnel ; enfin de correspondre à une expérience professionnelle permettant de déboucher sur un emploi. 

Perspectives professionnelles

Historiquement tourné vers les métiers du politique, le master a longtemps eu pour principal débouché professionnel la collaboration d’élus. Les métiers d’assistant.e parlementaire et de cabinet politique demeurent prisés par les étudiant.e.s pour leur premier poste, mais ils ne sont qu’un débouché parmi d’autres pour les diplômé.e.s du master qui exercent des fonctions diverses en lien avec les politiques publiques et la vie politique :

  • Collaborateurs d’élus dans les collectivités territoriales et au Parlement
  • Chargés de missions et chefs de projet en collectivité et au sein d’organismes publics
  • Métiers du conseil et de l’expertise dans les cabinets de conseil, les organismes publics d’études et d’évaluation, les think tanks, les associations et les ONG
  • Métiers du lobbying, de la communication politiques et des études d’opinion au sein de cabinets de conseil, d’instituts d’études, de groupes d’intérêts, d’ONG, d’associations et d’entreprises
  •  Métiers de la recherche

Environ la moitié des diplômé.e.s du master travaillent dans des collectivités et la grande majorité d’entre eux ont trouvé leur premier emploi dans les trois mois suivants leur sortie du master (souvent dans le prolongement direct du stage).

Les étudiant.e.s qui souhaitent présenter les concours de la fonction publique territoriale ou des instituts régionaux d’administration ont la possibilité de suivre, parallèlement au master, la préparation intensive aux concours proposée par l’i-EPrépa.

Pour plus de précisions, téléchargez :
- la fiche devenir professionnel réalisée à partir de l’enquête menée auprès des diplômés 2015 de ce Master.
- la liste des emplois et missions occupés 30 mois après le Master par les promotions 2008 à 2015

Adresses et coordonnées

Faculté de Droit et Science politique
3 rue de la Division Leclerc
78280 GUYANCOURT
Standard : 01 39 25 53 13

Pour toute information d'ordre pédagogique ou de scolarité, contacter en priorité les enseignants responsables ou les secrétariats dont les coordonnées figurent ci-dessous.

Enseignant responsable

Patrick Hassenteufel
patrick.hassenteufel@uvsq.fr

Co-directeur 
Renaud Epstein
renaud.epstein@sciencespo-saintgermainenlaye.fr

Secrétariat pédagogique :
Kathia KHELLADI
kathia.khelladi@uvsq.fr
Tél :  01 39 25 53 22
Bureau 221

Reprise d'études
Françoise JENSONNIE
francoise.jenssonnie@uvsq.fr
Tél : 01 39 25 53 29 (Bureau 352)

Direction des Études, de la Formation et de l'Insertion Professionnelle (DEFIP) 
Service Orientation et Insertion Professionnelle
Tél : 01 39 25 56 10
orientationsqy.defip@uvsq.fr